Aller au contenu principal

Simulation et stratégie
« Roots of Tomorrow », un projet de jeu vidéo pour inventer l’agriculture de demain

« Gamabilis play smart », start-up créée en 2016, conçoit et développe « des jeux vidéos qui donnent envie de changer le monde ». Le jeu « Roots of tomorrow » est un de leur projet qui intègre les problématiques de l’agroécologie pour inventer l’agriculture de demain.

C’est un projet placé sous le haut patronage du ministère de l’Agriculture, soutenu par la Région Ile-de-France et le groupe agro-industriel Avril, réalisé sous la supervision scientifique de l’Inrae (l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement). « Roots of tomorrow » que l’on traduit littéralement par « les racines de demain » est un jeu de simulation et stratégie sur l’agroécologie en 3D et en temps réel. Plusieurs scénarios sont proposés pour aborder les problématiques actuelles de l’agriculture : développement local, réduction des intrants et autres sujets… L’objectif de ce jeu vidéo est de faire prendre conscience des enjeux de la transition agricole et de donner la possibilité à chacun d’imaginer l’agriculture de demain.

La start-up Gamabilis, qui a conçu le jeu, recherche des partenaires pour soutenir financièrement le projet. Pour plus de renseignements, contacter Vincent Péquignot, qui a fondé l’entreprise en 2016. vincent.pequignot@gamabilis.com

Sur son profil linkedin le « chief executive officer », donne quelques précisions sur ses activités professionnelles : « Nous réalisons des jeux vidéos pour les organisations qui veulent répondre aux attentes de changement (comportements personnels, consommation, transparence, environnement…), qui transforment l’expérience des communautés (collaborateurs, clients) et contribuent à l’intérêt général ».

Gamabilis a également réalisé, en collaboration avec Prince de Bretagne, le jeu Chou'Time, où le « gamer » incarne une productrice ou un producteur de choux-fleurs qui s’installe. Il faut savoir faire les meilleurs choix culturaux et s’aider des conseils des voisins producteurs. Le but étant de récolter un maximum de choux-fleurs en respectant les pratiques agroécologiques.

Les plus lus

Anne Mottet
Anne Mottet, femme de Thomas Pesquet, défend le plancher des vaches
Chargée de la politique d’élevage à la FAO, l’ingénieure agronome et docteur en agro-écosystème Anne Mottet démontre brillamment…
Protéines
Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Retraités agricoles
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la revalorisation des…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Publicité