Aller au contenu principal

« Rien opposer, toujours rassembler », l’ambition de Didier Guillaume pour l'agriculture

Devant le ministère de l'Agriculture, passation de pouvoir entre Stéphane Travert et Didier Guillaume.
© alim'agri (agriculture.gouv.fr)

Il se présente comme un « inlassable militant défenseur et promoteur de la ruralité et de l’agriculture française ». Didier Guillaume, 59 ans, succède à Stéphane Travert au poste de ministre de l’Agriculture.

Un ministre s’en va, un autre prend sa place. La composition du nouveau gouvernement s’est fait attendre mais elle est désormais connue et le remaniement a touché l’agriculture. Stéphane Travert laisse sa place à Didier Guillaume. Ancien conseiller du ministre Jean Glavany dans le gouvernement Jospin (entre 1997 et 2002), ce socialiste a aussi été président, pendant plus de 10 ans, du conseil général de la Drôme, premier département bio de France. Le nouveau ministre a fait ce mardi sa première déclaration d'orientation générale. Il y a été question de compétitivité, de développement économique, d'export, des Etats généraux de l’Alimentation... D’agroécologie aussi et d’environnement, dont les agriculteurs sont des « défenseurs acharnés ». La demande environnementale est « irréversible » souligne-t-il, « et les agriculteurs l’ont bien compris ».

En prenant les rênes de son ministère, Didier Guillaume se fixe aussi pour objectif de « réhabiliter le métier d’agriculteur » pour faire en sorte qu’il redevienne aux yeux des jeunes un « métier d’avenir ». Et de saluer l’enseignement agricole, véritable « pépite » pour notre pays. « Nous avons la possibilité de faire aimer l’agriculture à la jeunesse française », affirme-t-il. « Nous devons pouvoir y arriver ».

L’intégralité du discours est à retrouver sur le site du ministère de l’Agriculture.

 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité