Aller au contenu principal

Actions des antispécistes et animalistes
Rester calme et alerter : les conseils du Service du renseignement territorial face aux intrusions dans les élevages

Les intrusions dans les élevages, cela peut arriver. Plusieurs cas qui se sont produits ces derniers mois en témoignent. Comment réagir ? Dans l’Agriculteur normand, les conseils d’un représentant du renseignement territorial.  

© Rhian / flickr

Intrusions dans les exploitations ou dans les champs, attaques de boucherie… Plusieurs actes de ce type ont émaillé l’actualité de ces derniers mois. En Normandie, dans l’Orne et dans l’Eure, l’intrusion d’Abolition boucherie dans des élevages a marqué les professionnels. Le 20 juin, lors de son conseil départemental, la FDSEA de l’Orne avait invité pour en parler un représentant du Service départemental du renseignement territorial, appelé auparavant renseignements généraux.

L’Agriculteur normand relate la réunion et rapporte les propos du conférencier. « L’antispécisme est un mouvement structuré idéologiquement, qui veut une égalité parfaite entre l’homme et l’animal. Les animalistes se préoccupent des intérêts des individus animaux », explique-t-il.

Lors de l’intrusion dans l’élevage de porc du Gaec du Marchis dans l'Orne, les personnes ont pu être identifiées. Ainsi, « elles ont été convoquées et déférées en justice. Les photos facilitent notre travail », précise l’intervenant. S’ils rentrent dans les bâtiments, voici ses consignes : « ne pas s’énerver, évitez absolument le recours aux violences car c’est ce qu’ils attendent. Relevez les plaques des véhicules, filmez-les avec vos téléphones et appelez les gendarmes ». L’orateur conseille encore la pose d’un panneau « propriété privée, défense d’entrer ». Si cela ne les arrête pas, « ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas ».

 

Lire aussi Intrusion : surtout rester calme et appeler les gendarmes

et Agriculteur et gendarme : à deux, on est plus efficace pour se prémunir des vols de matériel.

 

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Dans l'Eure, la préfecture interdit la moisson l'après-midi à cause de la sécheresse
La préfecture de l'Eure a interdit la moisson entre 14h et 18h ce lundi. Une mesure exceptionnelle qui avait été prise en 2019…
Race à l'honneur au Space : la Blonde d’Aquitaine, une race à valeur ajoutée
À La Mézière, en Ille-et-Vilaine, Jimmy Guérin s’est converti à la Blonde d’Aquitaine dès son installation et l’a associée au…
Publicité