Aller au contenu principal

SIA
Renouvellement du partenariat entre l’INAO et le CGA

Partenaires depuis dix ans, l’INAO et le Concours général agricole viennent de renouveler leur partenariat pour la période 2022-2025.

partenariat
© CGA

L’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO), établissement public à caractère administratif, sous tutelle du ministère de l’Agriculture est en charge de la mise en œuvre de la politique française relative aux signes officiels d’identification de l’origine et de la qualité des produits agricoles et agroalimentaires. Le Concours général agricole (CGA), quant à lui, est la propriété du ministère de l’Agriculture et du Centre national des expositions et concours agricoles (CENECA). Il sélectionne et récompense chaque année les meilleurs produits et animaux issus du terroir français lors du Salon International de l’Agriculture. Lorsque l’on sait que plus de 70 % des produits inscrits au Concours général agricole portent un des signes officiels de qualité et d’origine (SIQO), il paraît logique que l’INAO et le CGA conjuguent leurs compétences en signant une nouvelle convention de partenariat.

Cette dernière couvrira la période 2022-2025. Ce partenariat s’articule autour de deux volets : la formation des jurés du Concours - environ 400 jurés formés par l’INAO chaque année - à l’analyse sensorielle et l’articulation de leur communication.

« Mieux valoriser les producteurs et éleveurs français »

« Promouvoir l’excellence gastronomique des produits agricoles français passe par les produits sous signes officiels de la qualité et de l’origine et à ce titre, nous sommes très heureux de poursuivre de partenariat en unissant nos compétences avec le CGA pour former les futurs jurés du Concours et promouvoir les produits sous signes de qualité et d’origine », explique Carole Ly, directrice par intérim de l’INAO.

Olivier Alleman, commissaire général du CGA, déclare quant à lui : « A travers ses épreuves de sélection et sa capacité à informer les consommateurs, le Concours général agricole se veut le reflet de l’excellence et de la diversité de notre agriculture et de la gastronomie française. Ce partenariat nous permettra de continuer à mieux valoriser les producteurs et éleveurs français, animés par la passion de la qualité et de l’authenticité ». L'édition 2023 du Concours général agricole se tiendra à Paris pendant le Salon International de l’Agriculture, du 25 février au 5 mars 2023, à Paris Porte de Versailles.

Lire aussi : nos articles sur le SIA 2022

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
méthanisation concurrence élevage fourrage
La méthanisation concurrence-t-elle l’élevage ? L’exemple breton
La méthanisation risque-t-elle de concurrencer l’approvisionnement des élevages ? Le débat reprend à l’occasion de cet été 2022…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Publicité