Aller au contenu principal

« 'Récolter' les haies plus que les 'entretenir' »

Les disponibilités en bois ne sont pas inépuisables sur une exploitation. Conforter les volumes utilisés passe par une meilleure gestion et sylviculture de la ressource. Faire évoluer la façon dont sont entretenues certaines haies basses conforte les disponibilités pour les futurs volumes récoltés. Le point avec Sylvie Monier, de la mission haie Auvergne Rhône-Alpes.

Sylvie Monier de la mission haie Auvergne Rhône-Alpes
© S.Monier

Utiliser régulièrement des plaquettes pour le paillage s’accompagne-t-il rapidement de la nécessité de mieux gérer la ressource en bois de façon à la pérenniser ?

Sylvie Monier - La première année d’utilisation, les agriculteurs testent le produit et apprennent à l’utiliser. Quand ils ont bien appréhendé tout l’intérêt de la litière plaquette, ils se posent vite des questions sur les ressources en bois sur pied dont ils disposent et comment les gérer pour les pérenniser. Quand ils commencent à produire des plaquettes, beaucoup d’éleveurs nous font également part de leur besoin d’étalonner leur œil pour savoir à quelques mètres cubes près ce que peut produire un linéaire de haie selon le type de végétation.

Réaliser un prévisionnel précis passe par l’établissement d’un plan de gestion de leurs haies, un peu à l’image de ce qui est fait avec les Plans simples de gestion en forêt.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité