Aller au contenu principal

Bretagne
Quelles sont les cinq raisons pour aller au Salon de l’herbe et des fourrages ?

Le Salon de l’herbe et des fourrages se déroule cette année les 29 et 30 mai en Bretagne, à Nouvoitou, en Ille-et-Vilaine. Ce sera l’occasion de découvrir une grande variété d’espèces végétales et de variétés fourragères et d’assister à des démonstrations de matériel.

salon herbe 2024 en Bretagne
© Salon de l'herbe et des fourrages.

Pour la nouvelle édition du Salon de l'herbe et des fourrages, du 29 au 30 mai 2024 à Nouvoitou en Bretagne, les organisateurs qui espèrent accueillir 35 000 visiteurs affirment avoir enregistré une hausse de 15 % des exposants. L’édition 2023 qui s'était déroulée à Poussay (88), avait réuni 25 223 visiteurs. 

Retrouvez Le meilleur du Salon de l’herbe 2023 en vidéos

1- Tout pour l’éleveur, de la graine à la ration

Le Salon de l'herbe 2024 permet aux visiteurs de tout savoir sur les cultures fourragères et de découvrir les derniers produits et matériels présentés comme dans une véritable exploitation agricole.

 

2- 160 marques représentées par leur équipe nationale et leurs distributeurs pour des échanges efficaces

Une première mondiale est à noter : les visiteurs pourront découvrir la mélangeuse automotrice autonome Aura conçue et fabriquée par le constructeur Kuhn France en conditions réelles d’utilisation.

3- Près de 40 hectares destinés aux démonstrations de matériel

Andainage, broyage, distribution des fourrages, pose de clôtures, contention, ensilage, épandage, fauchage, fertilisation, manutention, pressage, régénération, semis. Les matériels présentés seront aussi variés que nombreux sur près de 40 hectares dédiés à leur démonstration.
 

4- La plus grande vitrine végétale de France

Sur le salon de l'herbe 2024, 650 micro-parcelles vont représenter 2 hectares de vitrines végétales : graminées, légumineuses, mélanges, méteils, maïs fourrager, betterave fourragère, sorgho fourrager, etc.

 

5- Des conférences et ateliers pour échanger et partager

Cette année, le thème de l’adaptation au changement climatique sera au cœur du salon de l'herbe. Des experts sur le climat en 2050 seront présents pour parler des conséquences du changement climatique sur la production de maïs et d’herbe dans le Grand Ouest. Sur l’Espace conseil, les Chambres d’agriculture de Bretagne, des Pays de la Loire, de Normandie, l’Institut de l’Elevage, Arvalis, et SEMAE se sont mobilisés pour proposer 14 conférences et une tables ronde sur le sujet.

Les plus lus

Terres agricoles et bâtiments d’élevage en Bretagne
Comment évolue le prix des terres agricoles en Bretagne ?

Le prix moyen des terres agricoles en Bretagne reste assez stable en 2023. Une stabilité à laquelle participe la Safer…

Homme votant pour les élections européennes
Elections européennes : pour qui les agriculteurs vont-ils voter ?

Une enquête réalisée par le Cevipof et l’Agro Toulouse avec le groupe Réussir éclaire sur les intentions de vote des…

Moisson d'orge dans l'Hérault
Moisson 2024 : le top départ est lancé

La récolte 2024 de céréales a démarré le week-end dernier avec quelques jours de retard par rapport à la moisson 2023. Alors…

Parlement européen
Résultats aux élections européennes : quelles conséquences pour l’agriculture ?

Les résultats des élections européennes en France et dans les autres pays européens sont tombés. Quel impact pour les…

Jean-Marc Jancovici, président du Shift Project, devant un paysage rural.
Décarbonation : « L’agriculture est le secteur le plus complexe qu’on ait eu à regarder » reconnait Jean-Marc Jancovici qui en appelle aux agriculteurs

L’agriculture doit répondre à trois défis : produire beaucoup, produire pas cher tout en respectant l’environnement. Une…

projet 270 000 désert algérie
270 000 vaches en plein désert : le projet fou qatari pour produire du lait en Algérie

L’Algérie vient de signer avec le Qatar un accord pour l’implantation d’une ferme gigantesque qui accueillera 270 000…

Publicité