Aller au contenu principal

Quelle place pour les animaux dans la campagne présidentielle ?

Les conditions d'élevage, les violences envers les animaux qu'ont mis au jour plusieurs vidéos réalisées clandestinement dans des abattoirs ont mis sur le devant de la scène la cause animale qui s'est invité dans la campagne présidentielle.

La protection des animaux, une cause «importante» pour 80 % des français

Ce sujet brûlant, souvent considéré comme au delà des partis est pourtant quasiment passé sous silence dans la campagne. Si la plupart des candidats évoquent plus ou moins le sujet du bien-être animal dans leurs programmes, c'est le plus souvent pour le survoler. Certains prônent une désindustrialisation de l’agriculture et annonce un plan pour veiller au bien-être animal contre la maltraitance et l'expérimentation sur les animaux. Il est aussi question dans certains programmes de la biodiversité dont la préservation est une priorité absolue.

libé
La Une de Libération du 04/04/2017

La préservation de la biodiversité, une priorité absolue

Tous les candidats avancent néanmoins des idées, qu'ils aient construit leur programme autour des enjeux écologiques ou non. Dans le programme le plus radical, il est question du refus de breveter le vivant pour que les animaux ne soient plus des «choses», du bannissement des pesticides «nuisibles», de la «sanctuarisation du foncier agricole et naturel» et de la lutte contre l’artificialisation des sols et l'étalement urbain.

Lire l'article sur Libération

 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité