Aller au contenu principal

Quel regard portent les agriculteurs sur la nouvelle PAC ?

Le deuxième baromètre Prism initié par Agriconomie et le groupe Réussir éclaire sur l’opinion des agriculteurs français à propos de la nouvelle politique agricole commune (PAC 2023-2027) et des enjeux des élections européennes.

Près de 9 agriculteurs sur 10 jugent les nouvelles règles de la PAC plus complexes à mettre en œuvre et 92% jugent que cette nouvelle PAC ne protège pas davantage de la mondialisation. Voilà ce qui ressort du deuxième baromètre Prism initié par Agriconomie et le groupe Réussir et réalisé par BVA du 11 décembre 2023 au 2 janvier 2024 auprès de 2321 agriculteurs chefs d’exploitation agricole ou coexploitants. Un baromètre dont les résultats ont été révélés ce mercredi 14 février à l’occasion des Controverses de l’Agriculture.
 

Un agriculteur sur deux s’attend à une baisse de ses aides PAC

Pour un agriculteur sur deux, la nouvelle PAC devrait se traduire par une baisse de ses aides PAC. La part monte même à 60% pour les exploitants spécialisés en grandes cultures et à 58% pour les éleveurs bovins. A l’inverse seuls 22% des agriculteurs s’attendent à voir leurs aides PAC progresser (une part qui atteint 28% chez les viticulteurs).

A la question de savoir si les agriculteurs ont mis en place des pratiques plus respectueuses de l’environnement avec la nouvelle PAC 42% répondent oui, une part qui monte à 47% pour les agriculteurs spécialisés en grandes cultures. A noter que 51% des éleveurs de volailles et de porcs et 46% des producteurs de grandes cultures indiquent aussi avoir diversifié leur assolement suite à la nouvelle PAC.

Lire aussi : Pourquoi près d’un agriculteur sur deux est pessimiste pour l’avenir 

Neuf agriculteurs sur dix s’estiment mal représentés au Parlement européen

Cette opinion des agriculteurs français sur la PAC est à mettre en lien avec ce qu’ils expriment sur les enjeux des prochaines élections européennes. 89% des agriculteurs ne s’estiment pour l’heure pas correctement représentés par les députés européens, selon le baromètre Prism. Et 38% pensent que ces élections leur amèneront plus de pressions en termes de règlementation environnementale, une part qui monte même à 43% pour les éleveurs bovins laitiers et les producteurs de grandes cultures.

Perception des agriculteurs sur les élections européennes (baromètre Prism)

La mise en place de clauses miroirs : priorité des agriculteurs

Autre information issue du baromètre Prism : 70% des agriculteurs souhaitent voir la mise en place de clauses miroirs entre pays adhérents de l’Union européenne. Une part qui monte à 75% pour les éleveurs bovins laitiers.

Lire aussi : Quel agriculteur êtes-vous ? Plutôt chat, jaguar, tortue, lion ou abeille ?

 

Les plus lus

Moisson de nuit dans l'Indre
Les agriculteurs travaillent 20 heures de plus par semaine que les autres professions

Sans surprise, une enquête de l’Insee montre que la profession agricole est celle qui effectue le plus d’heures de travail par…

Vaches laitières près d'un parc éolien
Quel impact des champs électromagnétiques sur les élevages ? Une enquête inédite publiée

Objet de débats passionnés depuis plusieurs dizaines d’années, la question de l’impact sur les activités d’élevage des…

Pierre Delorme montre la température négative sur un thermomètre
Episode de gel : « ce petit négatif c’est la sanction qui ruine tout », témoigne un agriculteur

Des épisodes de gel sont prévus jusqu’à mercredi. Les premiers agriculteurs et viticulteurs touchés expriment leur désarroi.…

Gabriel Attal avec Marc Fesneau faisant un selfie au Pirou dans la Manche.
Gabriel Attal espère clore la crise agricole avec de nouvelles mesures de trésorerie et de fiscalité

Deux mois après le Salon de l’agriculture, le Premier ministre révèle ce samedi 27 avril un nouveau train de mesures en faveur…

Marc Fesneau prend la parole aux Controverses de l'agriculture en 2023.
Les quatre axes du nouveau plan Ecophyto

Dans une interview, le ministre de l'Agriculture a détaillé les mesures du futur plan Écophyto : indicateur HRI1, 150 millions…

Table de la réunion à l'Elysée jeudi 2 mai 2024 avec Emmanuel Macron, des ministres et la profession agricole, syndicats, coopération, chambres d'agriculture
Que faut-il retenir de la rencontre entre Emmanuel Macron et la profession agricole ?

Le président de la République a reçu la profession agricole (syndicats, coopération et chambres d'agriculture) jeudi 2 mai à l…

Publicité