Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Quatre jolies fleurs dans une peau de vache

© François d'Alteroche

Opelsette est une vache peu ordinaire. Fin avril, elle a mis bas. Jusque-là, rien que de très normal. Pourtant, à Fourcès dans le Gers, alors que se déroulait ce dimanche le traditionnel marché aux fleurs, l'événement était aussi au lieu-dit Pacoulet. La généreuse mère a donné naissance à 4 veaux femelles. Rare et insolite.

« Personnellement, je n'ai jamais vu ça. Quatre velles vivantes autour de la même mère ! C'est un spectacle magnifique et rarissime », s'est étonné Joël Abadie, conseiller élevage à la chambre d'agriculture du Gers. L'éleveur aussi était impressionné par l'événement, il n'en croyait pas ses yeux.  « Quatre d'un coup, cela doit être quand même rare ? », s'est-il interrogé avec raison. Les quatre petites velles ont été baptisées de noms de fleurs des quatre saisons. Nées le jour de la fête des fleurs, d'un père du nom de Vivaldi. Excusez du peu.

 

A lire sur La Depêche

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Publicité