Aller au contenu principal

Quand les sangliers arrivent en ville, Christiane Lambert pointe « la protection des espèces »

A Rome, les sangliers se promènent dans les rues la nuit et se nourrissent des détritus des poubelles. Un phénomène lié à une « protection des espèces » qui ne laisse pas place à une régulation suffisante, dénonce Christiane Lambert. A l’heure de la récolte du maïs, la polémique est relancée entre agriculteurs, chasseurs et écologistes. Le ministère de la Transition écologique assure vouloir « mettre un coup d’arrêt » à la croissance des dégâts de gibier en annonçant prochainement des mesures.

Sanglier ville capture écran reportage TV
Le ministère de la Transition écologique devrait annoncer prochainement des mesures pour contrôler les populations et « mettre un coup d’arrêt » à la croissance des dégâts de gibier.
© Capture écran France TV

Les populations de sangliers qui se développent inquiètent les agriculteurs. Ce week-end, un tweet de Christiane Lambert, a rappelé que le sujet est toujours d’actualité. La présidente de la FNSEA relaie un tweet de France TV Rome. Dans cette ville italienne, les sangliers sont devenus urbains. Ils circulent dans les rues et se nourrissent des déchets trouvés dans les poubelles. « Le problème est devenu… un véritable enjeu politique, » commente France 3.

Régulation insuffisante au nom de la « protection des espèces »

Pour Christiane Lambert, ce qui est observé en Italie vient d’une régulation insuffisante des populations. « Les battues sont limitées au nom de la protection des espèces, » explique-elle, ce qui peut conduire à des situations comme celle que connaît actuellement la ville de Rome.

Le phénomène semble avoir touché la Turquie également.

Chasseurs et écologistes : les sangliers ravivent les tensions

Dans les médias, l’ouverture de la chasse et la prochaine récolte du maïs sont aussi l’occasion de relancer le débat entretenu par les écologistes sur les chasseurs qui nourrissent le gibier « pour entretenir la chasse ». La question est posée notamment dans Le Figaro, où Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts, dénonce les pratiques des chasseurs.

 

En France, Bérangère Abba, la secrétaire d’État à la Biodiversité, semble avoir pris la mesure du problème. Le 13 septembre, elle s’est dit déterminée à « mettre un coup d’arrêt » à la croissance des dégâts de gibier. Chasseurs, agriculteurs et ministère de la Transition écologique ont renoué le dialogue depuis 18 mois et le ministère devrait prochainement annoncer des mesures.

Des dégâts considérables pour certains agriculteurs

En attendant, les agriculteurs continuent à se lamenter. Les dégâts dans le maïs sont pour certains lourds de conséquence sur la récolte.

Dans l’Est-Eclair, ce 25 septembre, Emmanuel Dragan, agriculteur dans la région des Loges-Margueron dans l’Aube, subit les ravages des sangliers dans ses parcelles et dit ne plus savoir quoi faire.

Des messages postés sur les réseaux sociaux font aussi état de nombreux dégâts.

 

Lire aussi « Sangliers dans les cultures - Les chasseurs ne veulent plus être les seuls à payer les dégâts »

Lire aussi « Dégâts de cultures : tous d’accord pour réguler les populations de sangliers ! »

Les plus lus

Jeune et agriculture
Les jeunes ont une opinion bien tranchée sur l’agriculture
Les 18-35 ans ont une image moins positive de l’agriculture que l’ensemble de la population française et attendent qu’elle joue…
Sanglier ville capture écran reportage TV
Quand les sangliers arrivent en ville, Christiane Lambert pointe « la protection des espèces »
A Rome, les sangliers se promènent dans les rues la nuit et se nourrissent des détritus des poubelles. Un phénomène lié à une « …
Xavier Niel nomme un « Paysan-directeur » à la tête de la ferme d’Hectar
Christophe Naudin, 39 ans, devra gérer la ferme pilote de 250 hectares en polyculture de céréales et élevage bovin en « …
100 euros
L’indemnité inflation de 100 euros pour les agriculteurs en cinq questions-réponses
Qui va bénéficier de l’indemnité inflation de 100 euros annoncée par le gouvernement ? Comment ? Quand et par qui sera-t-elle…
L’Aspa : une allocation pour ceux qui disposent de peu de ressources pour leur retraite
L’Aspa, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est prévue pour permettre aux personnes disposant d’une faible retraite de…
Assemblée nationale
[Mise à jour] Egalim 2 définitivement adoptée : quels changements pour les agriculteurs ?
La loi Egalim 2 est définitivement adoptée après l'ultime vote du Sénat jeudi 14 octobre au soir. Retour sur ses principales…
Publicité