Aller au contenu principal

Sécheresse
L’éleveur reçoit des propositions de toute la France pour une tonne à eau

  Quand l'eau manque, il reste la solidarité agricole. Un éleveur de Bourgogne a lancé un appel sur Facebook. Sa tonne à eau de 3000 l n’était pas suffisante pour abreuver ses vaches et il souhaitait en trouver une plus volumineuse. Le message a été vu plus de 5000 fois… et la solution trouvée. Une belle histoire de solidarité dans le monde agricole.

Le message lancé sur Facebook a permis à l’éleveur de se déplacer une seule fois par jour pour abreuver ses vaches.
© Compte Facebook Frédéric Ligiot

Frédéric Ligiot est éleveur de bovins à Echenon en Côte-d’Or. La Bourgogne n’échappe pas à la sécheresse qui sévit sur l’ensemble de la France actuellement et qui s’accompagne de températures élevées. « Une vache, à 30 degrés, boit entre 80 et 100 litres d’eau par jour, » explique l’agriculteur sur TF1. Les éleveurs doivent organiser des tours d’eau.

Un puits à sec

Sur l’exploitation de Frédéric Ligiot, une des pâtures est située à Montot, à cinq kilomètres de l’exploitation. D’ordinaire, l’alimentation en eau de cette parcelle est assurée par un puits, creusé à 12 mètres de profondeur. Mais cette année, le puits est à sec. « La pompe ne va pas assez profond, » se désole l’agriculteur sur la chaîne d’information. Il a donc fallu ressortir la citerne à eau. Une première pour la famille Ligiot.

3000 l d’eau pour une quarantaine de vaches dans la prairie, au mois d’août, dans la canicule. La réserve n’était pas suffisante et il fallait tous les jours se rendre deux fois près des animaux pour les abreuver suffisamment.

 

Appel sur Facebook

C’est alors que les deux filles Ligiot ont eu l’idée de lancer un appel via les réseaux sociaux. Sur les recommandations de Louise et Marie, ses filles, le message a été posté le 10 août sur Facebook. L’initiative s’est avérée gagnante. En une semaine, la publication a été vue  plus de 5000 fois et des propositions sont venues de toute la France. Plusieurs agriculteurs de la région ont fourni des citernes à eau permettant le stockage de 14 000 l d'eau.

La plus belle fin de ce récit serait l’arrivée de la pluie. En attendant,cette jolie histoire de solidarité dans le monde agricole qui peut redonner un peu de courage aux agriculteurs en cette fin accablante pour les agriculteurs.

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthanisation concurrence élevage fourrage
La méthanisation concurrence-t-elle l’élevage ? L’exemple breton
La méthanisation risque-t-elle de concurrencer l’approvisionnement des élevages ? Le débat reprend à l’occasion de cet été 2022…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité