Aller au contenu principal

Quand la lumière connecte les porcheries à Internet

Avec le LiFi, Internet est accessible à n'importe quel endroit éclairé, en débit très supérieur au Wifi.
© P.-L Douarin

Le Space est le salon breton des professionnels de l’élevage. Chaque année, en septembre, à Rennes, y sont présentés tous les outils qui feront l’agriculture de demain. C’est ainsi qu’Orange a fait en 2016 une entrée remarquée dans le monde des animaux, en adaptant une technologie déjà connue aux porcins, nos amis les cochons.

Si vous êtes amateur d’économie d’énergie en tout genre et chasseur de lumières et voyants lumineux allumés inconsidérément, n’allez pas plus loin dans la lecture, ceci ne va pas vous intéresser. Car, que l’on soit bien clair, cette nouvelle technologie ne fonctionne qu’avec des ampoules allumées.

Présenté au, par Orange Labs, la filiale R & D d’Orange, Pig Data Solution est une solution complète de collecte et de valorisation des données de l’élevage. La principale innovation de ce concept réside dans une nouvelle technologie de transmission des données appelée Li-Fi. Cette technologie pourrait considérablement améliorer les moyens de communication à l’intérieur des élevages, dans lesquelles les ondes Wifi et la portée des téléphones sont amoindries par les murs en béton ou en brique. Le Li-Fi utilise la lumière émise par des ampoules led pour transmettre les informations entre l’interface (un smartphone, une tablette ou un PC) et internet. Pour mettre en place cette technologie, les ampoules (de simples leds qu’on trouve en grande surface) sont reliées par leur câble électrique à un serveur permettant la connexion au réseau internet. Les flux d’informations vont dans les deux sens : dans son bâtiment, l’éleveur peut recevoir des informations sur son interface depuis sa base de données. Une ampoule led peut même être affectée à une place de truie, en maternité par exemple pour envoyer ou recevoir des informations spécifiques à l’animal. Il suffit de présenter son smartphone à la lumière de l’ampoule pour qu’apparaisse la fiche individuelle de la truie affectée à cette place ! Les données peuvent également remonter de l’interface vers la base de données, pour faciliter la saisie des données zootechniques. Il est possible de passer d’une ampoule à l’autre tout en conservant sa connexion à internet.

Des solutions existent déjà dans le commerce pour connecter des PC via des antennes branchées sur un port USB. Un concept encore difficile à appliquer sur des appareils mobiles de type smartphone ou tablettes. Mais quand les grands constructeurs décideront d’intégrer l’antenne Li-Fi dans leurs appareils, il est probable que les applications Li-Fi se développent… à la vitesse de la lumière.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Publicité