Aller au contenu principal

Prosper va financer la transition écologique des agriculteurs

100 millions d’investissements pour favoriser la transition écologique des agriculteurs. C’est la somme envisagée par les membres du club Prosper d’ici 2020.

Prosper – Ce prénom chanté jadis par Maurice Chevalier et tendance au début du 20e siècle a été remis au goût du jour dans les années 80 par la mascotte d’une marque de pain d’épice. Aujourd’hui, l’ours sympathique n’est plus très présent dans les mémoires. Prosper est plutôt associé au terme anglais et à la perspective de prospérer. Et c’est le nom qui a été choisi pour un club de financeurs de la « transition écologique » des agriculteurs. Les ministres de l’Agriculture et de la Transition écologique ont officiellement lancé la création de ce club le 7 décembre. Parmi les membres financeurs, figurent le Crédit Mutuel, le Crédit Coopératif, la Banque des territoires et le fonds Blue Bees. La finalité de ce groupe est d’accélérer les financements, sous forme de prêts ou fonds propres, des agriculteurs ou de porteurs de projets ayant pour objectif l’agroécologie. Le club Prosper aura pour rôle de mutualiser l’instruction des dossiers, pour éviter que les porteurs exposent leur projet à chaque financeur. D'ici 2020, les membres du club se fixent pour objectif de traiter ensemble 100 millions d'euros d'investissement.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité