Aller au contenu principal

Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire

Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être éligibles et pour en bénéficier dès la facture de janvier doivent vite renvoyer un formulaire à leur fournisseur, rappelle le gouvernement.

exploitation agricoles et ligne électrique
© B. Griffoul

[Mise à jour le 27 janvier 2023]

Les TPE ne paieront pas plus de 280 euros par mégawattheure en moyenne sur l’année 2023 leur électricité, a annoncé Bruno Le Maire le 6 janvier à l’issue d’une réunion de trois heures avec l’ensemble des fournisseurs d’énergie à Bercy. Ce seuil se base sur les prix indicateurs de moyenne communiqués par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) en fin d'année 2022.

« C’est une excellente nouvelle pour toutes les TPE, boulangers, artisans, bouchers et restaurateurs », s’est félicité le ministre de l’Economie.

Ce tarif maximal garanti applicable dès la facture de janvier 2023 est accessible aux TPE, c’est-à-dire des entreprises de moins de 10 salariés et ayant un chiffre d’affaires inférieur à 2 millions d’euros, ayant renouvelé leur contrat de fourniture d’électricité à partir du second semestre 2022 et ne bénéficiant pas du tarif de vente réglementé. Soit 600 000 entreprises sur les 2,1 millions de TPE.

« Les exploitations agricoles de moins de 10 salariés sont concernées », a assuré Bruno Le Maire, le 6 janvier devant la presse.


Un formulaire à renvoyer rapidement aux fournisseurs d’électricité

Mais pour en bénéficier dès la facture de janvier, les agriculteurs doivent vite renvoyer un formulaire à leur fournisseur d'électricité, alerte Bruno Le Maire depuis plusieurs jours.

Les agriculteurs doivent en effet se signaler auprès de leur fournisseur d’électricité en remplissant un formulaire disponible sur le site du ministère de l'économie ou téléchargeable directement en bas de l'article.

Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des PME, souligne que les agriculteurs peuvent aussi accéder à l’amortisseur électricité et au guichet unique gaz/électricité.
 

L’amortisseur électricité et le guichet énergie également accessibles sous conditions

L’amortisseur électricité, appliqué directement par les fournisseurs d’électricité, s’adresse aux TPE et PME avec remise sur facture et le guichet gaz/électricité s’adresse aux entreprises particulièrement affectées par les conséquences de la guerre en Ukraine qui peuvent bénéficier d’une aide pour payer leurs factures de gaz et d’électricité des mois de novembre et décembre.

 

Les plus lus

Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme, président du groupe Gauche démocrate et républicaine (Nupes)
Réforme des retraites : quels défauts et lacunes pour les agriculteurs, selon André Chassaigne ?
Les pensions des agriculteurs qui ont été maires, des agricultrices, des conjoints-collaborateurs...la réforme de la retraite ne…
Publicité