Aller au contenu principal

Livre
Portraits de familles paysannes expliqués aux enfants

Publié chez Les Editions des Eléphants, le livre « Les pieds dans la terre » a été écrit par Claire Lecœuvre et illustré par Arnaud Tételin à l’attention des enfants pour que ces derniers comprennent la vie paysanne et son évolution.

livre
Ce livre retrace l'histoire de cinq familles paysannes.
© Arnaud Tételin/Les Editions des Eléphants

« Les pieds dans la terre » écrit par Claire Lecoeuvre raconte une histoire de familles. Des familles qui ont en commun l’amour de la terre et la transmission de génération en génération. Elles sont au nombre de cinq et sont issues d’autant de territoires : Christian et ses vaches en Ille-et-Vilaine, Sophie et ses tomates en Seine-et-Marne, Josiane et ses prunes dans le Lot-et-Garonne, Mickaël et ses vignes dans les Pyrénées-Orientales, Amandine et ses brebis en Savoie. Tous ont repris la ferme que leurs grands-parents puis leurs parents ont exploitée, quitte à abonner une vie professionnelle commencée dans un tout autre domaine. Au fil des témoignages, on se rend compte que les parcours sont sensiblement les mêmes. Toute une existence de dur labeur sans motorisation ni aide auxiliaire pour des champs de petite, voire très petite, taille pour les aïeux, avec une vie en autarcie privée de confort puisque l’eau n’était pas courante et l’électricité pas encore installée.

Modernisation

Puis, poussés par la pression d’une demande toujours plus importante, leurs enfants ont été contraints de moderniser l’exploitation : les tracteurs ont remplacé charrettes et chevaux, les terres se sont agrandies, les engrais et les pesticides ont fait leur apparition pour se généraliser. Les haies et les arbres ont été coupées. Les oiseaux et les insectes ont disparu. « On ne pouvait pas refuser le progrès » confesse Lucien qui a repris l’exploitation de ses parents dans les années 1960. Même sentiment pour Noël qui explique : « Soit on modernisait, soit on arrêtait tout ». Si le travail s’en est trouvé facilité, les filles et fils de paysans ont commencé à s’interroger sur le bien-fondé de telles pratiques qui ont parfois nui à leur santé. « Des produits chimiques, j’en ai répandu. J’étais malade à chaque fois, même en me protégeant. J’ai vu mon père aller aux urgences. On mettait des engrais et des produits chimiques qui coûtaient cher, et on ne vendait pas nos prunes au prix qu’elles nous coûtaient. C’était de la folie » confesse Josiane qui a repris l’exploitation familiale.

Remise en question

Cette remise en question a abouti dans toutes ces familles à une conversion au bio qui correspond plus aux valeurs qu’elles défendent et au soin qu’elles veulent apporter à leurs terres. Les plus jeunes gèrent désormais à leur façon l’exploitation familiale mais ne se départissent pas de leur héritage et sont toujours à l’écoute des conseils des anciens. Et la dimension pécuniaire n’a pas refroidi leurs ardeurs : « En 1980, j’ai repris la ferme. La question ne se posait pas, mais ça ne me déplaisait pas non plus. C’est devenu de plus en plus dur d’en vivre » confesse Marc qui a succédé à ses parents avant de passer le témoin à sa fille. « Adolescent, j’étais en colère contre cette exploitation. Je voyais ma mère très stressée. On n’avait pas beaucoup d’argent. Puis j’ai voyagé, j’ai vu autre chose. Et , quand j’ai appris que Grosse-Pièce (nom de la ferme, ndlr) était à vendre, on a décidé avec ma femme de l’acheter » raconte Nicolas qui a décidé d’ajouter la fabrication de pain à ses activités agricoles.

Enfants et adultes

Claire Lecœuvre, diplômée d’un master en écologie et aujourd’hui journaliste scientifique, a vécu à la campagne et joué dans la ferme de son oncle avec en mémoire les histoires que lui racontaient sa mère et à l’esprit un questionnement qui a abouti à ce livre. Ses textes sont courts et explicatifs, de sorte que les enfants comprennent tous les aspects, parfois techniques, de ce qu’on leur raconte. Les illustrations d’Arnaud Tételin apportent un éclairage qui permet aux plus jeunes de mieux appréhender les changements survenus au fil des décennies, notamment grâce à des cartes montrant l’évolution des fermes et de leur village d’ancrage. Un livre, certes destiné aux enfants, mais que les parents prendront tout autant de plaisir à lire.

Les plus lus

Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Pauline Pradier, vigneronne : « je veux montrer que mon métier est trop cool ! »
C’est l’histoire d’une vigneronne présente sur Instagram. A 31 ans, Pauline Pradier partage sa passion pour son métier à travers…
Publicité