Aller au contenu principal

Vers un étiquetage obligatoire du mode d’élevage de porcs en Allemagne

Le gouvernement fédéral allemand a récemment publié un projet de loi visant à instaurer un étiquetage obligatoire du mode d’élevage sur la viande de porc.

L'étiquetage permettra de distinguer la viande de porc issu d'un élevage alternatif.
L'étiquetage permettra de distinguer la viande de porc issu d'un élevage alternatif.
© D. Poilvet

 

Le texte a été approuvé le 12 octobre et « la procédure parlementaire est sur le point de démarrer », précise le ministère fédéral de l’Agriculture sur son site web. L’étiquetage fournira des « informations neutres » sur les conditions d’élevage durant la phase d’engraissement. Il comportera cinq niveaux : bâtiment standard (minimum réglementaire), bâtiment amélioré (+20 % d’espace), bâtiment avec accès extérieur, plein air, bio. Il sera obligatoire « si les animaux sont élevés en Allemagne et si les produits alimentaires [qui en sont issus] sont vendus à des consommateurs finaux en Allemagne ».

Les produits importés en provenance de l’Union européenne ou des pays tiers pourront l’apposer de manière facultative. Dans un premier temps, cet étiquetage s’appliquera à la viande de porc non transformée (fraîche, réfrigérée et congelée), qu’elle soit conditionnée ou non, et ce, dans plusieurs canaux de distribution (GMS, grossistes, épiceries, vente en ligne). Le ministère compte l’étendre « rapidement » à d’autres espèces, à la RHD et aux produits transformés.

Les plus lus

Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne « J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
« J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne. En 2021, il a fait le choix de mettre en place un…
Un biofiltre bien optimisé permet de réduire plus de 50% des émissions d’ammoniac.
La biofiltration pour réduire les émissions d'ammoniac et les odeurs des bâtiments porcins
La biofiltration est un système de traitement de l’air en sortie de ventilation qui permet de réduire les émissions d’ammoniac et…
Avec un prix de l'énergie multiplié par cinq pour l’électricité et par près de deux pour le gaz en deux ans, la pression est maximale chez les abatteurs et les transformateurs.
Flambée de l'énergie : L’industrie de la viande porcine est sur le gril
La flambée du prix de l’énergie inquiète l’aval de la filière qui réclame la mise en place d’un bouclier tarifaire. En attendant…
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
En 2021, les résultats des éleveurs de porc ont baissé dans la très large majorité des principaux pays producteurs du monde…
Mathieu Edy (à gauche), avec Anthony Leblanc, responsable de la maternité, et Maxime Edy. «En achetant un lot de cochettes croisées par an, nous n'avons pas à gérer un noyau de race pure.»
"J'assure le renouvellement de mon troupeau de truies grâce à un noyau de cochettes F1"
À l’EARL Edy naissage, trente cochettes croisées Large-White x Landrace sont introduites dans l’élevage une fois par an.…
Porcelets sous la lumière
Prix de l’électricité : les éleveurs de porcs exclus du bouclier à 280 euros s’alarment
La fédération nationale porcine demande à ce que tous les élevages de moins de 10 salariés puissent bénéficier du tarif plafonné.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)