Aller au contenu principal

Une base de données de 12 millions de mâles entiers à la Cooperl

Depuis 2013, Cooperl Arc Atlantique a qualifié 12 millions de mâles entiers dans ses abattoirs par la technique du nez humain.

 © D. Poilvet
© D. Poilvet

« Nous avons mis en place un protocole de formation et d’évaluation continue des personnes chargées de détecter les carcasses malodorantes », explique Gwenaël Lidurin, responsable optimisation matière et process chez Cooperl viandes. Il souligne le travail effectué en élevage et par la sélection génétique réalisée par Nucléus pour limiter la prévalence de ces carcasses. Ce travail a permis de diminuer le taux de mâles odorants à l’abattoir de 4 % en 2016 à 2 % actuellement. « Depuis 2016, tous les verrats que nous commercialisons en CIA sont testés à 5 mois sur leur taux plasmatique d’œstradiol et testostérone, un prédicteur directement corrélé à l’androsténone dans le tissu gras et donc aux viandes odorantes à l’abattoir », souligne Jacques Gourmelon, le directeur de Nucléus. Les verrats à risque réduit sont labellisés Ino. L’effort de sélection réalisé par l’organisme de sélection génétique a porté ses fruits. Alors qu’en 2017, seulement un tiers des verrats en CIA étaient labellisés Ino, la totalité l’est aujourd’hui.

Les plus lus

, avec Anita et Sylvain Lohier, avec Christophe Hue, technicien bâtiment Eureden (à gauche). "Ces investissements vont permettre d’augmenter l'autonomie de l'élevage en ...
« Avec notre nouveau bâtiment d’engraissement et son silo tour, nous renforçons l’autonomie de notre élevage de porcs »

Anita et Sylvain Lohier ont investi dans un bâtiment pour engraisser tous les porcelets issus de leur atelier naissage. Une…

Guillaume et Clément Trubert  : "Notre projet s'inscrit dans une démarche globale d'autonomie, en matière de commercialisation de nos cochons, de places d'engraissement, ...
« La vente directe a créé de l’emploi sur notre exploitation porcine de 140 truies »

Guillaume et Clément Trubert ont repris l’élevage familial en développant l’activité de vente directe avec l’objectif de…

Avec l'extension du site, comprenant la zone d'attente des porcs vifs ainsi que le dispositif d'étourdissement au CO2, l'abattoir Cooperl Viande a continué de produire ...
Cooperl Viande investit 15 millions d'euros dans son abattoir de Montfort-sur-Meu

Les travaux de modernisation de l’outil d’abattage de Cooperl Viande visent à améliorer la qualité de carcasse, l’…

Patrice Aoustin, éleveur à Mézière-sur-Couesnon, a fait installer la vidéosurveillance pour gagner en tranquillité d'esprit.
« Avec les caméras, je suis prévenu en cas d’intrusion dans mon élevage de porcs »

Pour surveiller son élevage porcin, Patrice Aoustin a installé un dispositif de vidéoprotection. Des caméras intelligentes et…

« La sonde d'insémination Easy & Clean évite le nettoyage des vulves des truies»

À la tête d’un élevage de sélection de 250 truies, Olivier Bouchonneau utilise depuis juillet 2023 les sondes Easy &…

quarantaine cochette
Trois leviers pour optimiser la carrière des cochettes

L'analyse des chiffres de la station expérimentale de Cooperl et de la base de données Pass cheptel démontre que la durée de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)