Aller au contenu principal

Sursis à l'exécution pour Cooperl dans l'affaire du "cartel du jambon"

 © D. Poilvet
© D. Poilvet

Par arrêt rendu le 23 mars 2021, le Premier Président de la Cour d’Appel de Paris a accordé aux sociétés Cooperl Arc Atlantique et Brocéliande ALH le sursis à l’exécution de la décision rendue le 16 juillet dernier par l’Autorité de la Concurrence dans le dossier dit du “Cartel du Jambon”, fait savoir la coopérative lamballaise, dans un communiqué daté du même jour. Par l'effet de cette décision, Cooperl et Brocéliande n'auront pas à s'acquitter de l'amende de 35.5 millions d'euros qui leur avait été infligée en juillet dernier par l'autorité de la concurrence. Celle ci leur reprochait de s'être entendu avec d'autres entreprises du secteur sur des hausses de prix de produits charcutiers qu’ils souhaitaient pratiquer auprès des enseignes de la grande distribution. Cooperl et Brocéliande ont toujours protesté de leur innocence dans ce dossier, et rappellent qu’elles ont porté plainte pour faux, usage de faux, dénonciation calomnieuse et escroquerie au jugement à l’encontre de leur dénonciateur.

Les plus lus

éleveur de porcs dans la Sarthe
« Mon atelier porcin d'engraissement est en synergie avec mes cultures »
Gérant et associé d’une maternité collective, Sébastien Renvoisé a en parallèle investi dans un atelier d’engraissement, raisonné…
François Denoual : «Avec la nouvelle maternité, je compte améliorer le nombre de sevrés par truie et gagner en confort de travail.»
« J'optimise mon temps de travail avec le nouveau naissage de mon élevage de porcs»

À la tête d’un élevage de 174 truies et sa suite, François Denoual a investi dans un bâtiment regroupant la maternité et la…

Les porcelets sont mélangés en groupes de trois à quatre portées.
« La sociabilisation des porcelets en maternité m’apporte beaucoup d’avantages »

Depuis deux ans, Ségolène sociabilise ses porcelets en maternité. Elle y voit de nombreux avantages sur ses conditions de…

Les journées s’articulent généralement autour d’une visite d’élevage chez l’un des membres du groupe.
Les éleveurs de porcs réfléchissent en groupe pour anticiper les évolutions des élevages
Les Chambres d’agriculture de Bretagne animent cinq groupes d’éleveurs de porcs répartis sur toute la région. Les thématiques…
La conjoncture économique plus favorable en 2023 encourage les investissements dans les bâtiments d'élevage.
Trésoreries : Une bonne année 2023 en élevage de porc

La hausse du prix du porc en 2023 a permis de renflouer les trésoreries des élevages de porc, mises à mal depuis 2020. L’étude…

Michel Bloc'h, président de l'UGPVB l’élevage a deux défis à relever : l’investissement et le renouvellement des élevages. "
Quels sont les défis à relever pour maintenir l’élevage de porcs en France?
L’assemblée générale de l’Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne (UGPVB) a souligné les difficultés que…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)