Aller au contenu principal

Succès auprès des éleveurs de porcs pour la classe virtuelle de l'Ifip

Avec son nouveau programme de formation à distance en production porcine, l’Ifip a accompagné quarante participants durant l’année 2023 à travers un programme complet de cinquante heures.

Formation à distance
l’Ifip-Institut du porc proposedes formations à distance sur les fondamentaux de l’élevage porcin.
© Ifip

L’Ifip fait évoluer son programme de formation en production porcine pour s’adapter aux attentes des apprenants. Depuis deux ans, l’Institut du porc propose à des salariés débutants, ou toute personne intéressée par la production porcine, de se former à distance sur les fondamentaux de l’élevage. 

Lire aussi : Formation digitale Ifip : Une révolution dans le paysage pédagogique porcin

Grâce à l’utilisation d’un tableau numérique et d’un jeu de caméras, chaque participant peut choisir de suivre le visuel avec la voix off du formateur ou de suivre le formateur devant le visuel, reproduisant ainsi l’environnement d’une formation en présentiel. 

Lire aussi : Un module de formation e-learning sur la biosécurité dans les élevages de porcs

Le programme de trente-cinq heures est réparti sur cinq thématiques, offrant ainsi la possibilité à chacun de participer à l’intégralité du parcours ou de sélectionner les thématiques selon les besoins spécifiques.

Chaque demi-journée de formation (le vendredi après-midi) est planifiée en amont, permettant aux participants de suivre les classes virtuelles tout en restant disponibles pour leurs responsabilités professionnelles. Les participants ont la possibilité d’interagir en direct avec le formateur. 

Cette dynamique d’interaction encourage les échanges et permet une meilleure compréhension des sujets. Pour les employeurs, les avantages sont multiples : un salarié formé rapidement sur des thématiques précises, un calendrier de formation flexible pour l’adapter au travail et à l’organisation de l’équipe, et un fonctionnement en demi-journées permettant aux participants de rester opérationnels sur leur poste.

Se rapprocher des situations concrètes

Les échanges entre les participants et leur formateur ont permis d’aborder des questions spécifiques liées à des situations concrètes. Tant le formateur que les participants ont partagé leurs expériences individuelles, offrant ainsi des solutions pratiques et des axes d’amélioration adaptés à chaque contexte. 

Cette accessibilité globale ouvre les portes de l’apprentissage porcin à un public francophone et international, enrichissant ainsi les échanges et les connaissances au-delà des frontières. Ces formations peuvent être financées intégralement si l’apprenant est éligible au fond Vivea ou si son entreprise (ou celle pour lequel il travaille) remplit les conditions d’accès du catalogue TPE-PME d’Ocapiat 2024-2027.

Edouard Bienassis, edouard.bienassis@ifip.asso.fr

Côté web

Inscrivez vous aux classes virtuelles de l'Ifip en flashant le QR Code 

 

 

Succès auprès des éleveurs de porcs pour la classe virtuelle de l'Ifip

Repères

Les cinq thématiques abordées

Les bases de la reproduction
La conduite de la maternité
La conduite du post-sevrage et de l’engraissement et le classement des porcs charcutiers
La conduite de la verraterie gestante et du prétroupeau
La maîtrise de la ventilation et du chauffage en porcherie

Une opportunité pour acquérir de nouvelles connaissances

Anne-Gaëlle Grondin, éleveuse basée à La Réunion

 

 
éleveuse basée à l’île de La Réunion
Anne-Gaëlle Grondin, éleveuse basée à l’île de La Réunion © Ifip

En tant que professionnelle évoluant en dehors de la France métropolitaine, j’ai eu la possibilité de m’engager pleinement dans des formations de qualité animées par l’Ifip sans avoir à me déplacer. Ce dispositif m’a permis d’économiser considérablement, tant en frais de déplacement qu’en d’hébergement. Malgré la modalité « classe virtuelle », les interactions avec le formateur et entre les participants (échange sur les pratiques) ont été un des éléments clés de la réussite de cette expérience. N’ayant jamais suivi de formation spécifique en élevage porcin, j’ai vu dans cette formation une opportunité pour moi d’acquérir de nouvelles connaissances, de renforcer celles acquises et de mieux comprendre mes pratiques au quotidien.

Une formation pour les nouveaux employés

Aurélien Fraysse, éleveur à Bazenant (Haute-Vienne)

 

 
éleveur de porcs
Aurélien Fraysse éleveur à Bazenant (Haute Vienne) © Ifip

Notre nouvel employé débutant a suivi une formation en élevage porcin à distance qui lui a été très bénéfique. Notre élevage est éloigné des centres de formation spécialisés en production porcine. Par l’acquisition de nouvelles connaissances, cela lui a permis de mieux appréhender la gestion des animaux, le fonctionnement de notre exploitation et des différents ateliers. De plus, cette formation a grandement renforcé sa motivation et son engagement.

Les plus lus

Thierry Dauger, Mathieu Pouteix (au centre), avec  Philippe Chanteloube, directeur de Cirhyo. « Le choix de l’agrandissement assure un système durable dans le temps. »
« Nous avons rénové et agrandi notre atelier porcin pour anticiper l’avenir »

Dans la Creuse, les associés du Gaec Le Breuil ont investi dans la rénovation et l’agrandissement de leur atelier porcin afin…

porcs bio sur paille
Porc mâle entier : comment minimiser le risque d'odeurs en engraissement sur paille?

Le projet Farinelli établit des recommandations pour l’élevage de porcs mâles entiers en bâtiments alternatifs afin de…

(archives)
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d…

Les porcelets préfèrent la luzerne à un matériau manipulable
La luzerne limite la caudophagie chez les porcelets

La distribution d’une balle de luzerne déshydratée dans un râtelier à des porcelets en post-sevrage est un moyen efficace pour…

réglage de la ventilation dans un bâtiment porc
Moins d’ammoniac dans des salles d’engraissement de porc avec une température plus froide

Une étude, menée par l’Ifip, montre que réduire la température ambiante à 16 ou 18 °C permet de baisser les émissions d’…

Les porcs mâles entiers sont plus actifs et par conséquent plus agressifs aussi. Des moyens existent pour réduire cette agressivité.
Comment réduire l’agressivité des porcs mâles entiers

Les mâles entiers sont significativement plus actifs que les mâles castrés et les femelles en élevages conventionnels comme en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)