Aller au contenu principal

Moins de particules dans l’air avec des porcs calmes

Une équipe de chercheurs chinois a synthétisé les connaissances sur les aérosols (champignons, endotoxines, particules) présents dans l’air des bâtiments porcins depuis les vingt dernières années.

Les chercheurs ont mis en évidence que la concentration en particules dans l’air augmente avec l’activité des animaux.

Lire aussi : Qualiair, un outil pour préserver la santé respiratoire en élevage de porcs et de volailles

Des activités telles que l’alimentation, la marche, le jeu, l’allaitement ou encore les bagarres entraînent une augmentation de la concentration en particules dans l’air des bâtiments. De nombreuses stratégies, telles que la mise à disposition d’un espace d’activité approprié ou la limitation des mélanges de porcelets réduisent cette concentration. La taille du troupeau affecte également les émissions d’aérosol. La concentration en bactéries et champignons dans l’air des petites porcheries (moins de 300 porcs à l’engrais) est plus élevée que dans les élevages plus importants. 

Lire aussi : Des plantes pour améliorer la qualité de l’air en porcherie

Cet écart peut être attribué à de meilleures pratiques (contrôle environnemental, évacuation fréquente du lisier et systèmes automatisés de distribution d’aliments) dans les élevages de grande taille. La concentration des aérosols dans les porcheries est aussi positivement corrélée à la densité animale. Une densité élevée réduit l’espace disponible, provoquant un encombrement et une augmentation des comportements agressifs qui peuvent entraîner les émissions de particules en suspension dans l’air.

Solène Lagadec, solene.lagadec@bretagne.chambagri.fr

De nombreuses solutions existent pour réduire les particules dans l'air en élevage porcin !

 

Solène Lagadec, Chambres d’agriculture de Bretagne

Une concentration élevée en particules dans l’air entraîne des maladies respiratoires chez les animaux comme chez les travailleurs en élevage porcin. Mais de nombreux moyens de prévention existent et ils peuvent être simples et peu coûteux. Le projet QualiAir, en cours, a pour objectif de recenser l’ensemble des solutions à mettre en œuvre en élevage. Il peut s’agir de moyen humain comme l’affichage d’un document de sensibilisation sur l’exposition aux particules dans la salle de pause, de moyen technique comme le remplacement des produits asséchant pulvérulents par des tapis cartonnés pour sécher les porcelets, ou encore de moyen organisationnel comme la réalisation des soins des porcelets en dehors de la salle de maternité. L’un des livrables de ce projet sera un guide des moyens de prévention qui permettra de conseiller les éleveurs et leurs salariés.

Côté biblio

A Characteristics of aerosols from swine farms : A review of the past two-decade progress. Tongshuai Liu, Guoming Li, Zhilong Liu, Lei Xi, Wei Ma, Xuan Gao, 2023. Environment International 178 (2023) 108074

Les plus lus

Thierry Dauger, Mathieu Pouteix (au centre), avec  Philippe Chanteloube, directeur de Cirhyo. « Le choix de l’agrandissement assure un système durable dans le temps. »
« Nous avons rénové et agrandi notre atelier porcin pour anticiper l’avenir »

Dans la Creuse, les associés du Gaec Le Breuil ont investi dans la rénovation et l’agrandissement de leur atelier porcin afin…

porcs bio sur paille
Porc mâle entier : comment minimiser le risque d'odeurs en engraissement sur paille?

Le projet Farinelli établit des recommandations pour l’élevage de porcs mâles entiers en bâtiments alternatifs afin de…

Les porcelets préfèrent la luzerne à un matériau manipulable
La luzerne limite la caudophagie chez les porcelets

La distribution d’une balle de luzerne déshydratée dans un râtelier à des porcelets en post-sevrage est un moyen efficace pour…

réglage de la ventilation dans un bâtiment porc
Moins d’ammoniac dans des salles d’engraissement de porc avec une température plus froide

Une étude, menée par l’Ifip, montre que réduire la température ambiante à 16 ou 18 °C permet de baisser les émissions d’…

(archives)
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d…

Les porcs mâles entiers sont plus actifs et par conséquent plus agressifs aussi. Des moyens existent pour réduire cette agressivité.
Comment réduire l’agressivité des porcs mâles entiers

Les mâles entiers sont significativement plus actifs que les mâles castrés et les femelles en élevages conventionnels comme en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)