Aller au contenu principal

L’Ifip teste l’intérêt des fibres et de la pulpe de betterave en engraissement pour plus de bien-être

L’intérêt des fibres dans l’aliment des porcs charcutiers pourrait être relancé par la prise en compte du bien-être animal.

Avec 20% de pulpes de betterave dans la ration, le nombre de griffures est réduit de 66% par rapport à un aliment sans pulpe. © D. Poilvet
Avec 20% de pulpes de betterave dans la ration, le nombre de griffures est réduit de 66% par rapport à un aliment sans pulpe.
© D. Poilvet

L’apport de fibres aux porcs charcutiers est en général limité car elles diminuent la digestibilité des aliments. Cependant leur intérêt peut être de nouveau examiné dans le contexte actuel de prise en compte du bien-être animal (arrêt de la castration, arrêt de la coupe de la queue, enrichissement du milieu, apport de substrat). Un essai réalisé à la station de l’Ifip à Romillé, en Ille-et-Vilaine, démontre qu’un aliment enrichi en fibres apportées par de la pulpe de betterave réduit fortement les interactions négatives entre les animaux. L’effet le plus notable concerne les griffures et les plaies. Ainsi le nombre de griffures est réduit de 44 % avec 10 % de pulpes de betteraves dans l’aliment et de 66 % avec 20 % d’incorporation. Le nombre et la sévérité des plaies sont également diminués de 70 % dès l’incorporation de 10 % de pulpes de betteraves.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

[VIDEO] L’épidémie de fièvre porcine africaine hors de contrôle en Allemagne
Au 15 octobre, l’Allemagne dénombrait 67 cas de fièvre porcine africaine (FPA). La maladie, qui n’a touché que les sangliers…
L'amende infligée par l'Autorité de la concurrence pourrait fragiliser la santé financière de l'entreprise. © D. Poilvet
2019, un bon cru pour Cooperl
La coopérative lamballaise a dégagé un résultat nettement positif en 2019. Cependant, la sanction prononcée par l’Autorité de la…
Une maternité avec truies en cases mise bas liberté axée sur le confort de travail
L’EARL de Kervennan concilie bien-être animal, confort de travail et économie d’énergie avec sa nouvelle maternité liberté et son…
Les essais sur des porcelets avec queue entière confirment l'apparition précoce du phénomène de morsures.  © M. Ory
Maîtriser la caudophagie par une approche globale du bien-être du porc
Six ans d’essais menés par Cooperl sur des porcs élevés avec la queue entière démontrent que la maîtrise de la caudophagie…
Les barrières de la cage ont été étudiées pour offrir une zone de circulation de forme rectangulaire à la truie après ouverture. © Ifip
Une case maternité truie liberté aux enjeux multiples
La transformation des maternités bloquées en maternités liberté est une évolution d’ampleur pour la station de Romillé, dont la…
Les experts de l’Ifip et des chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire apporteront un éclairage aux éleveurs sur la stratégie à adopter en matière de bâtiments porcins pour répondre aux nouvelles attentes sociétales. © D. Poilvet
Répondre aux nouveaux enjeux par des bâtiments porcins innovants
« Comment les bâtiments porcins répondront-ils aux enjeux de demain ? » Tel est le thème des journées Tech Porc organisées les 17…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)