Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les verrats terminaux Piétrain toujours premiers

Les verrats terminaux de variétés piétrain sont plébiscités depuis les années 2000 par les éleveurs producteurs français. 2017 n’échappe pas à la règle.

En 2017, 74 % des doses commercialisées par les centres d’insémination artificielle (CIA) français étaient issues de lignées pures piétrain. La domination des variétés piétrain comme verrats parentaux utilisés par les éleveurs français n’est donc pas remise en question, ne laissant qu’un quart du marché à leurs alternatives que les opérateurs diversifient le plus souvent en conservant une base piétrain majoritaire. Des lignées composites à base de Piétrain et leur croisement intégrant plus de 50 % de gènes piétrain, occupaient l’an dernier 13 % des ventes de doses. Les croisements simples avec des Piétrain, c’est-à-dire ayant 50 % de gènes piétrain, qui oscillent depuis 2010 entre 7 % et 10 %, évoluent dans leur composition. En effet, avant 2013, les Large White x Piétrain représentaient plus de 80 % de cette catégorie ; depuis, les croisés piétrain x duroc ont progressé et les ont égalés en 2015, reculant légèrement depuis.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Les clés pour valoriser l’hyperprolificité des truies
À l’EARL de Ruot, le nombre de porcelets sevrés par truie et par an a fortement progressé depuis 2016, grâce à un pilotage…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement de 1944 places séparé du site de naissage
Frédéric Baudet, éleveur à Maroué (Côtes d’Armor), vient de construire un engraissement de 1 944 places sur racleur. Ce bâtiment…
Vignette
La consommation de porc bio en forte hausse
La tendance est à la démocratisation de la consommation de produits biologiques. Pour faire face à cette demande croissante, le…
Vignette
L’alimentation animale bio manque de matières premières
Le secteur de l’alimentation animale biologique bénéficie d’une croissance importante. Mais la production végétale française …
Vignette
La hausse des cours difficile à répercuter
Les acteurs de la filière viande déplorent la réticence de la grande distribution à augmenter les prix des produits porcins dans…
Vignette
Les nutritionnistes se focalisent sur l’alimentation de précision des cochons
Pour adapter les apports alimentaires à chaque animal afin d’optimiser les performances tout en limitant les rejets polluants,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)