Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les éleveurs ligériens à la rencontre des lycéens

En Mayenne, des éleveurs interviennent dans des collèges et lycées agricoles pour présenter les métiers du porc. Les résultats encourageants amènent le Comité régional porcin à étendre l’initiative à toute la région.

Pour le Comité Régional Porcin (CRP) des Pays de la Loire, l’attractivité des métiers du porc est une priorité. « La région recherche des candidats à l’installation et des salariés » précise Gérard Bourcier, président du CRP Pays de la Loire. L'an dernier, une journée présentant les pistes d’avenir de la production porcine (bio, filières qualité, méthanisation…) a été organisée par le CRP, avec des témoignages d’éleveurs très positifs. 180 personnes y ont assisté, dont 50 % de jeunes. Des éleveurs de Mayenne sont par ailleurs intervenus dans des écoles agricoles du département. « Nous avons constitué un groupe de onze éleveurs et deux salariés", explique Mickaël Guilloux, l'un de ces éleveurs. "Il a fallu définir les publics cibles et les contenus des interventions, contacter les écoles, trouver les financements ». Le choix a été fait de rencontrer des élèves de la 4e au bac, pendant l’hiver, période où les jeunes décident de leur orientation et où les éleveurs sont plus disponibles. Sept écoles agricoles du département se sont montrées intéressées. Avant les interventions, les éleveurs ont suivi une journée de formation. " Les éleveurs sont à l’aise sur leur exploitation, mais moins dans une salle de classe", admet Mickaël Guilloux. "Nous avons dû nous former sur les messages à faire passer et les bons termes à utiliser selon l’âge des élèves. "

330 élèves ont été sensibilisés

Plusieurs supports de communication ont également été créés : un dessin animé sur les métiers du porc et des panneaux et un livret présentant la filière, les métiers de l’élevage porcin et les avantages qu’il y a à y travailler. « Nous avons mis en avant que c’est une filière qui recrute, qui permet le contact avec les animaux, qui n’est pas physique et permet une vie sociale normale et qui utilise les outils technologiques d’aujourd’hui » précise Mickaël Guilloux. Au total, 17 interventions ont été réalisées, dont 9 en exploitation et 8 en classe. Les 330 élèves rencontrés étaient à 84 % des garçons et 16 % des filles. 37 % étaient fils ou filles d’agriculteurs. 92 % d'entre eux ont été satisfaits des interventions, 80 % ont appris des choses et 44 % ont envie de travailler en élevage porcin suite à l’intervention des éleveurs. Les professeurs se sont aussi dits surpris par le professionnalisme des éleveurs dans leur communication. Un lycée a décidé d’investir dans son élevage pour améliorer l’attractivité des métiers du porc et d’avancer la période de stage de la terminale à la première, pour que les élèves puissent découvrir l’élevage porcin plus tôt. « Face à ces résultats encourageants, nous avons recommencé en 2019 en ciblant également des écoles d’enseignement général » indique Mickaël Guilloux. La décision a été prise aussi au CRP de mettre en place dans chaque département de la région des groupes d’éleveurs pouvant dupliquer l’opération en s’appuyant sur les outils de communication mis au point en Mayenne. En 2019, des interventions se font aussi dans le département de la Vendée, et plus tard en Loire Atlantique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Une installation structurée autour d’une fabrique d'aliment à la ferme simplifiée
La fabrique d’aliment créée par Anthony Damany, installé avec son père Claude en 2015, permet d’alimenter les porcs charcutiers…
Vignette
Avec une alimentation de précision, les truies sortent de maternité en meilleur état
L’alimentation de précision mise en place par Émilie et Julien Méléard en maternité leur a permis d’augmenter le poids des…
Vignette
Agir pour se protéger des particules fines présentes dans l’air des bâtiments d’élevage
L’air des salles d’élevage peut contenir plus de 250 000 particules fines par mètre cube d’air. Prévention et protection sont de…
Vignette
Une fabrique d'aliment à la ferme très simple pour 1 700 places d’engraissement
Installé en 2015 à la tête d’un atelier naissage de 220 truies à Saint-Clet, dans les Côtes-d’Armor, Mathieu Thomas a récemment…
Vignette
Pour Paul Auffray, « L’Ifip doit être ouvert aux entreprises et sur le monde »
Eleveur de porcs à Plouvara, dans les Côtes-d’Armor, Paul Auffray a été élu président de l’Ifip-Institut du porc…
Vignette
L’étude de marché, un outil indispensable pour la vente directe
En Ille-et-Vilaine, Frédéric est ravi d’avoir réalisé une étude de marché avant de se lancer dans la vente de ses produits en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)