Aller au contenu principal

Le refroidissement du sol apporte du bien-être aux porcs

Des chercheurs danois, des universités de Copenhague et Aarhus, ont mené une étude qui démontre que le refroidissement du sol permet de réduire le rythme respiratoire des porcs.

Des chercheurs danois, des universités de Copenhague et Aarhus, ont mené une étude qui démontre que le refroidissement du sol permet de réduire le rythme respiratoire des porcs, mesuré en battements par minute par degré Celsius (bpm/°C). Le rythme respiratoire augmente seulement de +1,9 bpm quand la température montait de 1 °C dans les cases équipées de refroidissement, contre +6,6 bpm dans les cases témoins.

Les animaux supportent ainsi mieux la chaleur et cela se traduit par une proportion de porcs plus importante couchant sur la zone froide, qui a également un effet sur la température ambiante de la case. L’impact du refroidissement sur la propreté du sol n’a pas été mis en évidence dans cet essai. Dans les cases refroidies ou non.

Plus de 25 % de la surface de plein était souillée dans 13 % des observations. Cette étude a porté sur une analyse de données collectées au cours de l’été 2020 comprenant des mesures respiratoires, des notes de propreté du sol et des enregistrements vidéo pour déterminer l’occupation des cases. Dix cases étaient équipées d’un système de refroidissement par le sol avec circulation d’eau froide intégrée à une dalle béton.

Dix autres cases non équipées servaient de témoins. Les cases de 17 porcs en moyenne avaient une largeur de 2,40 m et une longueur de 5,10 m avec trois types de sol de l’avant de case jusqu’au fond : caillebotis sur 2,70 m, caillebotis avec moins de 10 % d’ouvertures sur 0,80 m et sol plein en fond de case sur 1,60 m.

Frédéric Kergourlay, Chambres d’agriculture de Bretagne

« Des zones de couchage tempérées pour un meilleur confort »

La création de zone de couchage tempérée (froid en été, chaud en hiver) participe à la définition des espaces de vies dans les cases et va jusqu’à impacter la physiologie des animaux. La complexité réside dans la dimension de cette zone et son positionnement dans la case afin de garantir sa propreté tout en offrant à l’ensemble des animaux la possibilité de s’y coucher s’ils le souhaitent.

Côté biblio :

The effect of floor cooling on respiration rate and distribution of pigs in the pen ; P. Brandt et Al., Livestock Science 257 (2022) 104 832

Les plus lus

Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne « J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
« J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne. En 2021, il a fait le choix de mettre en place un…
Un biofiltre bien optimisé permet de réduire plus de 50% des émissions d’ammoniac.
La biofiltration pour réduire les émissions d'ammoniac et les odeurs des bâtiments porcins
La biofiltration est un système de traitement de l’air en sortie de ventilation qui permet de réduire les émissions d’ammoniac et…
Avec un prix de l'énergie multiplié par cinq pour l’électricité et par près de deux pour le gaz en deux ans, la pression est maximale chez les abatteurs et les transformateurs.
Flambée de l'énergie : L’industrie de la viande porcine est sur le gril
La flambée du prix de l’énergie inquiète l’aval de la filière qui réclame la mise en place d’un bouclier tarifaire. En attendant…
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
En 2021, les résultats des éleveurs de porc ont baissé dans la très large majorité des principaux pays producteurs du monde…
Mathieu Edy (à gauche), avec Anthony Leblanc, responsable de la maternité, et Maxime Edy. «En achetant un lot de cochettes croisées par an, nous n'avons pas à gérer un noyau de race pure.»
"J'assure le renouvellement de mon troupeau de truies grâce à un noyau de cochettes F1"
À l’EARL Edy naissage, trente cochettes croisées Large-White x Landrace sont introduites dans l’élevage une fois par an.…
Porcelets sous la lumière
Prix de l’électricité : les éleveurs de porcs exclus du bouclier à 280 euros s’alarment
La fédération nationale porcine demande à ce que tous les élevages de moins de 10 salariés puissent bénéficier du tarif plafonné.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)