Aller au contenu principal

La sociabilisation des porcelets également efficace en élevage bio

La socialisation des porcelets dans une maternité bio a permis de diminuer les bagarres au sevrage et le stress associé, sans modifier les performances de croissance. Mais la pratique n’a pas suffi pour limiter les comportements négatifs des mâles entiers en fin d’engraissement.

La socabilisation des porcelets bio réduit le stress des porcelets au sevrage.
La socabilisation des porcelets bio réduit le stress des porcelets au sevrage.
© Chambres d'agriculture de Bretagne

Sur un échantillon de 433 porcelets de la station Porganic à Rouillé (Vienne) conduits par l’Inrae en agriculture biologique, la socialisation à l’âge de 21 jours a affecté négativement le gain de poids des porcelets mâles en sortie de maternité. Mais en fin de post-sevrage, la différence disparaît. 

Lire aussi : les éleveurs plébiscitent la sociabilisation des porcelets en maternité

La mortalité sous la mère reste stable, avec une différence non significative entre les porcelets du lot socialisé et ceux du lot témoin (respectivement 3,5 % et 1,9 %). En revanche, cinq jours après le sevrage, le nombre de griffures sur les porcelets témoins a doublé (de 6 à 13 en moyenne), alors que le nombre s’est maintenu pour les porcelets sociabilisés.

Lire aussi : « La sociabilisation des porcelets en maternité m’apporte beaucoup d’avantages »

En complément, une analyse vidéo à l’entrée en post-sevrage démontre un nombre et une durée moyenne des bagarres nettement supérieurs dans les lots témoins sur les quinze premières minutes (67 combats de 1 minute et 7 secondes, contre 30 combats de 9,6 secondes pour les porcelets sociabilisés). En sortie de maternité, la concentration en cortisol (hormones de stress) est de 80 picogrammes par milligramme (pg/mg) de soie cumulé, contre 30 pg/mg, quarante-neuf jours plus tard. Autre point intéressant, le taux de cortisol est plus faible au sevrage chez les femelles socialisées que chez les témoins. Enfin, en fin d’engraissement, le nombre de chevauchements et de bagarres entre mâles entiers s’est maintenu sur des bases équivalentes à celles des porcs charcutiers des lots témoins.

Nicolas Kolytcheff, nicolas.kolytcheff@bretagne.chambagri.fr

Les plus lus

Thierry Dauger, Mathieu Pouteix (au centre), avec  Philippe Chanteloube, directeur de Cirhyo. « Le choix de l’agrandissement assure un système durable dans le temps. »
« Nous avons rénové et agrandi notre atelier porcin pour anticiper l’avenir »

Dans la Creuse, les associés du Gaec Le Breuil ont investi dans la rénovation et l’agrandissement de leur atelier porcin afin…

porcs bio sur paille
Porc mâle entier : comment minimiser le risque d'odeurs en engraissement sur paille?

Le projet Farinelli établit des recommandations pour l’élevage de porcs mâles entiers en bâtiments alternatifs afin de…

(archives)
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d…

Les porcelets préfèrent la luzerne à un matériau manipulable
La luzerne limite la caudophagie chez les porcelets

La distribution d’une balle de luzerne déshydratée dans un râtelier à des porcelets en post-sevrage est un moyen efficace pour…

réglage de la ventilation dans un bâtiment porc
Moins d’ammoniac dans des salles d’engraissement de porc avec une température plus froide

Une étude, menée par l’Ifip, montre que réduire la température ambiante à 16 ou 18 °C permet de baisser les émissions d’…

Les porcs mâles entiers sont plus actifs et par conséquent plus agressifs aussi. Des moyens existent pour réduire cette agressivité.
Comment réduire l’agressivité des porcs mâles entiers

Les mâles entiers sont significativement plus actifs que les mâles castrés et les femelles en élevages conventionnels comme en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)