Aller au contenu principal

Des queues entières en test dans dix élevages de porcs français

Le projet interprofessionnel national C3PO vise à identifier les bonnes pratiques d’élevage de porcs à queue entière et à confronter les expériences des éleveurs, techniciens et vétérinaires.

Les tests sur les queues entières sont réalisés dans des élevages conventionnels représentatifs de la production française.
Les tests sur les queues entières sont réalisés dans des élevages conventionnels représentatifs de la production française.
© A. Puybasset

Démarrée il y a quelques années à l’échelle régionale avec l’OS porc Bretagne, la démarche de mutualisation des résultats d’essais sur l’élevage de porcs à queue entière prend une dimension nationale avec le nouveau projet C3PO (Caudectomie projet pilote en élevage de porc). Il s’agit d’une initiative interprofessionnelle, portée par la Coopération agricole, avec l’Ifip, les associations de vétérinaires SNGTV et AVPO et cinq coopératives partenaires (Cirhyo, Fipso, Eureden, Porc Armor évolution et Evel’up).

Lire aussi : Quelles sont les initiatives d’arrêt de coupe des queues des porcelets de nos voisins européens?

« L’objectif est de documenter au maximum la mise en place d’essais de queues entières, d’identifier les bonnes pratiques et les savoir-faire et d’enrichir les guides techniques existants à partir du retour d’expérience des éleveurs, des techniciens et des vétérinaires impliqués dans les essais. L’enjeu final étant de voir comment réussir à arrêter progressivement la coupe des queues », ont expliqué Valérie Courboulay de l’Ifip et Mélanie Liber, vétérinaire au sein de Breizhpig et présidente de l’AVPO.

Lire aussi : Comment identifier les risques de caudophagie en élevage de porcs

Trois niveaux de suivi en élevage

Concrètement, les essais vont être mis en place dans dix élevages conventionnels (deux par coopérative), représentatifs des élevages français sur caillebotis, avec un sevrage à 21 ou 28 jours. Le suivi se fera sur trois bandes successives (la bande 2 démarrant après l’abattage de la bande 1), avec 100 porcs par bande à queue non coupée, soit une dizaine de portées de truies de rangs variés. « Il n’y aura pas de protocole d’élevage imposé, l’objectif étant de recueillir la diversité des techniques en place. » Un guide pour le suivi des animaux et les interventions a été proposé (mises en place de grilles de notation). Le suivi de l’élevage se fera à trois niveaux : par l’éleveur (notations quotidiennes de l’état des queues, des événements observés et interventions, du temps additionnel pour le suivi des cases à queues entières), par le technicien (mesures en fin de maternité, de post-sevrage et d’engraissement) et par le vétérinaire intervenant en cas de morsures (prise en charge des mordus, recueil de données de santé…). Le projet est financé par la DGAL et Inaporc.

Les plus lus

éleveur de porcs en maternité
« Des performances exceptionnelles avec la nouvelle maternité de notre élevage de porcs »

Vincent et Roger Prat atteignent des niveaux de performance très élevés depuis la mise en service de leur nouveau bloc…

porcs en engraissement
Comment rénover les engraissements des élevages de porcs avec des grandes cases?
Les grands groupes semblent séduire de plus en plus d’éleveurs dans le cadre d’une rénovation de bâtiments. Mais certains points…
éleveur de porcs et ses salariés
La considération : une clé de la fidélisation des salariés en élevage de porcs

David Riou est éleveur à Plouvorn, dans le Finistère. Pour fidéliser et motiver ses quatre salariés, il est attentif à l’…

salarié élevage de sélection axiom
Axiom se lance dans l’arrêt de la caudectomie des porcelets

À Usson-du-Poitou dans la Vienne, un des élevages de sélection des lignées femelles d’Axiom s’est engagé dans une démarche d’…

éclairage dans les bâtiments porcins
La lumière oriente les porcs dans leur case

Un groupe de chercheurs allemands a réalisé un test de préférence sur les conditions d’éclairement en post-sevrage sur un…

Les porcelets sociabilisés sont très curieux et explorent beaucoup leur environnement
Bien-être animal : les éleveurs plébiscitent la sociabilisation des porcelets en maternité

Une enquête réalisée par les chambres d’agriculture de Bretagne analyse les pratiques d’éleveurs qui sociabilisent leurs…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)