Aller au contenu principal

Acidifier le lisier des porcs modifie la dégradation des antibiotiques

Des chercheurs britanniques ont montré que le pH du lisier influence le processus de dégradation de certains antibiotiques présents dans le lisier.

Acidifier le lisier des porcs modifie la dégradation des antibiotiques
© D. Laisney

 

Un lisier à pH 5,5 diminue la durée de vie du sulfamethoxazole par rapport à un pH neutre (pH 7). À de faibles pH, ce produit n’est pas chargé, ce qui facilite son adsorption, notamment sous forme de complexes cationiques, avec la matière organique du sol. Une fois sous forme cationique, il est ensuite rapidement hydrolysé. En revanche, un pH acide augmente la durée de vie dans les lisiers du florfenicol, de la tylosine, et du ceftiofur par rapport à un lisier neutre. Les bactéries capables de dégrader ces trois antibiotiques sont en effet inhibées dans un milieu acide, et le coefficient d’adsorption de la tylosine augmente. L’oxytétracycline n’a pas été dégradée pendant toute la durée de l’essai et l’effet du pH sur sa durée de vie n’a pas pu être étudiée. Ces mesures ont été réalisées sur du lisier frais provenant de porcs âgés de 12 semaines ayant reçu de la sulfadiazine et du triméthoprime durant les six premières semaines de leur vie. Ces lisiers ont été stockés en conditions anaérobies à température ambiante. Ils ont ensuite été homogénéisés et leur taux de matière sèche a été ajusté à 5 %. Les échantillons ont été placés dans des cuves d’incubation fermées à 23 °C. Leur pH a été abaissé et maintenus à l’aide d’acide sulfurique durant les 56 jours de l’essai avant de recevoir les antibiotiques testés. La moitié des échantillons ont été suivis en conditions stérilisées (par autoclave) pour mettre en évidence l’action des bactéries sur les antibiotiques.

Attention à l’acidification des lisiers !

Anne Sophie Langlois, Chambres d'agriculture de Bretagne © Chambres d'agriculture de Bretagne

D’après les résultats de cette étude, les choix liés à la gestion des effluents dont va dépendre le pH du lisier peuvent amplifier ou limiter le risque sanitaire lié à l’épandage de résidus d’antibiotiques. L’acidification des effluents, une meilleure technique disponible (MTD) massivement utilisée au Danemark pour réduire les émissions d’ammoniac, pourrait potentiellement conduire à un dépassement des seuils de résidus médicamenteux autorisés à l’épandage. La démédication est une des voies pour limiter ce risque et développer ces techniques de réduction des émissions gazeuses. L’épandage d’effluents acidifiés pose cependant des questions agronomiques et économiques. Davantage d’études sur le devenir à long terme des résidus antibiotiques, qui peuvent aussi avoir un impact sanitaire, sont nécessaires. L’effet d’un acide organique, moins puissant que l’acide sulfurique, pourrait aussi être étudié.

Les plus lus

Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne « J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
« J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne. En 2021, il a fait le choix de mettre en place un…
Un biofiltre bien optimisé permet de réduire plus de 50% des émissions d’ammoniac.
La biofiltration pour réduire les émissions d'ammoniac et les odeurs des bâtiments porcins
La biofiltration est un système de traitement de l’air en sortie de ventilation qui permet de réduire les émissions d’ammoniac et…
Avec un prix de l'énergie multiplié par cinq pour l’électricité et par près de deux pour le gaz en deux ans, la pression est maximale chez les abatteurs et les transformateurs.
Flambée de l'énergie : L’industrie de la viande porcine est sur le gril
La flambée du prix de l’énergie inquiète l’aval de la filière qui réclame la mise en place d’un bouclier tarifaire. En attendant…
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
En 2021, les résultats des éleveurs de porc ont baissé dans la très large majorité des principaux pays producteurs du monde…
Mathieu Edy (à gauche), avec Anthony Leblanc, responsable de la maternité, et Maxime Edy. «En achetant un lot de cochettes croisées par an, nous n'avons pas à gérer un noyau de race pure.»
"J'assure le renouvellement de mon troupeau de truies grâce à un noyau de cochettes F1"
À l’EARL Edy naissage, trente cochettes croisées Large-White x Landrace sont introduites dans l’élevage une fois par an.…
Porcelets sous la lumière
Prix de l’électricité : les éleveurs de porcs exclus du bouclier à 280 euros s’alarment
La fédération nationale porcine demande à ce que tous les élevages de moins de 10 salariés puissent bénéficier du tarif plafonné.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)