Aller au contenu principal

Région Auvergne-Rhône-Alpes
Plus de 420 000 € pour soutenir les agriculteurs touchés par les campagnols

  Pour venir en aide aux agriculteurs victimes des dégâts du campagnol terrestre, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a voté un soutien financier de plus de 420 000 euros. 198 exploitations du Cantal, de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme et de l’Ardèche vont en bénéficier. L’aide 2022 concerne aussi les jeunes agriculteurs et nouveaux installés.

En Région Auvergne-Rhône-Alpes, les agriculteurs font face à une recrudescence de campagnols terrestres. Les départements les plus touchés sont le Cantal, la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme et l’Ardèche.

Pour soutenir les agriculteurs touchés par la prolifération de ce rongeur encore appelé rat taupier, la Région a voté le 30 juin une série d’aides à hauteur de 420 948 €. Ce dispositif va concerner 198 exploitations situées dans les 4 départements les plus touchés. La présence de l’animal dans le sol provoque l’apparition de tumuli de terre qui couvrent l’herbe et empêchent le pâturage des parcelles. Ce phénomène oblige les agriculteurs à acheter du fourrage pour nourrir leurs bêtes. Les aides proposées permettront d’indemniser les agriculteurs qui doivent mobiliser leur trésorerie.

 

Un dispositif de soutien exceptionnel en place depuis 2021

C’est en 2021 que ce dispositif de soutien exceptionnel a été mis en place par la Région, après une campagne de surveillance qui a permis d’établir un zonage des communes les plus touchées. A la fin de l’été et à l’automne 2021, de nouvelles campagnes ont été menées et la liste des communes éligibles aux aides pour l’année 2022 s’est élargie.

La Région a acté par également un renforcement du dispositif afin que les jeunes agriculteurs et nouveaux installés puissent en bénéficier pleinement. Dans cet objectif, alors que les dépenses éligibles à l’aide régionale correspondaient auparavant aux emprunts souscrits au plus tard le 16 décembre 2021, le dispositif a été élargi aux emprunts réalisés jusqu’au 22 février 2022.

La mobilisation régionale est conduite par Fabrice Pannekoucke, vice-président délégué à l’agriculture en Région Auvergne-Rhônes-Alpes.

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthanisation concurrence élevage fourrage
La méthanisation concurrence-t-elle l’élevage ? L’exemple breton
La méthanisation risque-t-elle de concurrencer l’approvisionnement des élevages ? Le débat reprend à l’occasion de cet été 2022…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité