Aller au contenu principal

Enseignement agricole : plus de 200 000 élèves font leur rentrée

Avec des formations de la 4e au doctorat, l’enseignement agricole français est riche de par sa diversité et présent dans toute la France avec 804 établissements. Plusieurs nouveautés en cette rentrée 2022.

enseignement agricole
© Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr

Pour cette rentrée marquée par la visite de Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, dans des établissements du Loir-et-Cher et du Loiret, plusieurs nouveautés sont inscrites au programme.

 

Evolution des matières générales

Le tronc commun du bac professionnel est profondément rénové avec une évolution de l’enseignement des matières générales pour répondre aux nouveaux enjeux. L’approche pédagogique est centrée sur l’acquisition de compétences transversales à partir de mises en situations sociales et professionnelles concrètes. Le nouveau tronc commun est construit en blocs de compétences :

  • Construire son raisonnement autour des enjeux du monde actuel
  • Débattre à l’ère de la mondialisation
  • Développer son identité culturelle
  • Agir collectivement dans les situations sociales et professionnelle

 

Une semaine de stage collectif et rénovation des spécialités

Cette réforme comprend aussi une semaine de stage collectif pour valoriser le vécu en milieu professionnel sous l’angle de la santé et de la sécurité au travail. Par ailleurs, la rénovation des 16 spécialités de brevets de BTSA est prévue de manière échelonnée entre les rentrées scolaires 2022 et 2025. Pour les spécialités rénovées, les équipes pédagogiques volontaires pourront choisir la conduite du BTSA sous une forme semestrialisée. Les premières habilitations à la semestrialisation sont délivrées pour les spécialités viticulture-œnologie et technico-commercial pour une mise en œuvre dès cette rentrée.

 

Nouvelles certifications

A partir de septembre 2022, de nouvelles certifications relevant de la formation professionnelle continue et par apprentissage sont mises en place :

  • Certificat de spécialisation option : conduite de productions maraîchères
  • Certificat de spécialisation option : arrosage automatique, espaces verts et sols sportifs
  • Certificat de spécialisation option : sols sportifs engazonnés
  • Certificat de spécialisation option : travaux mécanisés de génie écologique

Il y a aussi une option rénovée du brevet professionnel : conducteur de machines agricoles.

 

Engagement en faveur de l’agroécologie

Afin de répondre aux enjeux climatiques, environnementaux et de souveraineté alimentaire, l’enseignement agricole a mis en place en 2020 un plan national de transformation intitulé « Enseigner à produire autrement pour les transitions et l’agroécologie ». Chaque établissement a pour objectif d’enseigner la mise en œuvre de l’agroécologie dans chaque contexte agricole local avec les finalités communes suivantes :

  • Rendre les élèves pilotes de leur projet professionnel en agroécologie
  • Renforcer la formation de tous les enseignants et faire évoluer le contenu des formations
  • Pratiquer au quotidien l’agroécologie dans les fermes et ateliers de transformation des établissements
  • Montrer, échanger et expérimenter les innovations pour et avec les agriculteurs de chaque territoire

 

Faire connaître formations et métiers

Il est également à noter que l’école d’ingénieurs AgroParisTech rejoint cette année le plateau de Saclay où d’autres organismes, universités et grandes écoles partenaires sont déjà installés et qu’un nouveau bâtiment dédié à l’enseignement opérationnel ouvre ses portes cette rentrée à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort. L’école vétérinaire UniLaSalle de Rouen accueille cette année ses premiers étudiants vétérinaires et l’Ecole nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg s’installera à la manufacture des tabacs en 2023.

Déployée depuis 2019, la campagne de communication digitale « L’aventure du vivant » chargée de faire découvrir aux collégiens et lycéens les différentes formations et métiers du vivant se poursuit et s’accompagne d’un camion sillonnant la France pour aller à la rencontre des jeunes : L’Aventure du vivant, le Tour. Cette année, outre lés étapes dans les grandes villes, il sera présent lors de grands événements comme Terres de Jim et le SIA 2023.

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

David Forge, agriculteur, sur son exploitation agricole en Touraine.
Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

L’agriculteur tourangeau David Forge explique sur sa chaîne youtube pourquoi il est de plus en plus dur de dégager un revenu…

Agnès Pannier-Runacher devant un pupitre
Que vient faire Agnès Pannier-Runacher au ministère de l’Agriculture ?

Habituée des dossiers épineux, l’ex-ministre de la Transition énergétique vient en renfort de Marc Fesneau comme ministre…

Publicité