Aller au contenu principal

Plan de relance européen: Didier Guillaume salue les 15 milliards € supplémentaires pour l'agriculture

La Commission européenne a présenté le 27 mai une nouvelle proposition pour le cadre financier pluriannuel de l'UE pour la période 2021-2027 qui prévoit un fonds de relance de 750 milliards € pour soutenir l'économie européenne touchée par la crise du coronavirus. Et dans ce cadre un financement supplémentaire 15 milliards € afin de renforcer le budget du Fonds européen agricole pour le développement rural – second pilier de la Pac – est prévu.

La Commission européenne a dévoilé ses premiers objectifs dans le cadre de sa stratégie "de la ferme à la table", qui s'inscrit dans le Pacte vert porté par Bruxelles
© DR

Cette enveloppe supplémentaire doit permettre d’accompagner les agriculteurs dans la transition verte que souhaite engager la Commission européenne avec ses stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité 2030 » lancées le 20 mai. En prix constants 2018, le budget total de la Pac atteindrait donc sur l'ensemble de la période budgétaire 348,3 Mrds € dont 90 Mrds € pour le deuxième pilier (qui avait été fortement amputé dans le cadre de la précédente proposition de la Commission européenne) et 258 Mrds € pour le premier (paiements directs et mesures de marché), ce qui représente quand même une baisse d'environ 10% (à 27 États membres) par rapport à son niveau actuel. Bruxelles espère un accord rapide, dès le 18 juin, des chefs d’État et de gouvernement des Vingt-sept sur ce nouveau cadre financier.

"Une reconnaissance de l'engagement des agriculteurs et des agriculteurs"

Dans un communiqué, le Ministère de l'Agriculture salue la proposition de la commission européenne. "C’est un succès des actions menées par le président de la République pour que la PAC reste une politique européenne prioritaire, et que, l’Europe, solidaire, se dote d’un plan de relance à l’échelle de la crise que nous traversons. C’est une nouvelle étape, et, la France continuera à porter son exigence de PAC forte, à la hauteur de nos ambitions économiques pour le revenu des agriculteurs, et ambitions environnementales pour accélérer la transition agro-écologique". Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, précise : « Je salue cette reconnaissance européenne de l’engagement de nos agricultrices et agriculteurs, maillons indispensables d’une chaine alimentaire résiliente et souveraine ».

 

 

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
Samuel Vandaele, président des Jeunes Agriculteurs de France : « Pour une agriculture jeune, dynamique et durable »
Il faut rajeunir la profession agricole. C’est la volonté du syndicat des Jeunes Agriculteurs. Pour y parvenir, son président,  …
[Anti-spécistes] Le gouvernement australien ne subventionne plus les associations animalistes extrémistes
En Australie, le gouvernement déclare la guerre aux militants radicaux des droits des animaux. Une nouvelle réglementation en…
Publicité