Aller au contenu principal

Affaire judiciaire dans l'industrie sucrière
Accusation de terrorisme classée sans suite mais Tereos porte plainte pour dénonciation calomnieuse

La plainte contre Tereos pour terrorisme a été classée sans suite par le Parquet. L’affaire ne va pas en rester là puisque le groupe sucrier a porté plainte contre X pour dénonciation calomnieuse.

© Jean-Charles Gutner

A la base de l’histoire : le sorbitol, « un dérivé du sucre potentiellement utilisable comme propulseur d’engins explosifs lorsqu’il est mélangé à du nitrate de potassium », explique l’Action agricole picarde, qui retrace l’histoire à la base de l’affaire.

Le groupe Tereos en exporte et des sacs portant la marque Tereos ont été retrouvés dans des entrepôts de Daech. Les faits se passaient fin 2016 et l’alerte a été donnée par l’association CAR (Conflict armement research). Après vérification, l’industriel a admis que le produit incriminé provenait bien de ses usines picardes. Depuis, les dirigeants de l’entreprise affirment avoir cessé toutes les livraisons dans des zones à risque.

Cela n’a pas empêché le dépôt d’une plainte contre X, le 19 mars dernier, par huit adhérents de la coopérative, pour « actes de terrorisme et de complicité d’actes de terrorisme ». Les plaignants accusaient l’entreprise d’avoir procédé à deux autres livraisons vers la Syris en février et juillet 2017.

Au final, « la plainte contre Tereos pour terrorisme est classée sans suite », titre le journal picard. « en moins d’un mois, ce qui est rare pour la section antiterroriste du Parquet, la plainte a été traitée ». Raphaël Delpech, porte-parole du groupe Tereos avoue avoir été presque surpris par les délais. « On n’imaginait pas que le Parquet allait rendre sa décision aussi vite », confie-t-il à Florence Guilhem qui suit le dossier pour l’Action agricole picarde. Pour Raphaël Delpech, si le Parquet a classé rapidement le dossier, c’est qu’il a « pris conscience de son instrumentalisation ». Et de rappeler la campagne de « déstabilisation » dont Tereos fait l’objet depuis presque deux ans. L’Action agricole indique que le groupe sucrier a, de son côté, porter plainte contre X pour dénonciation calomnieuse. « Affaire à suivre », conclut la journaliste.

Lire aussi « Tereos : comment garder le cap dans la tourmente ? »

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Des S en 2021 : pourquoi des noms d’animaux à la lettre de l’année ?
Le système instaurant une lettre différente tous les ans pour le choix du nom des animaux est ancien. Il date de 1926 et a été…
Transition énergétique - Agrigaz en Normandie : 37 agriculteurs réunis dans un projet de méthanisation
Trente-sept agriculteurs réunis dans un collectif agricole sont à la base du projet de méthanisation qui a vu le jour fin 2020 à…
Un téléphérique à lait sur le fil : un appel aux dons est lancé
A Blois-sur-Seille, dans le Jura, les habitants sont décidés à réhabiliter un téléphérique à lait construit au 19e siècle et qui…
Publicité