Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Soja

Soja

Dans la ration des ovins, les graines de soja crues n’apportent pas d’azote
    Laurence Sagot, institut de l’Élevage/Ciirpo © Ciirpo  Contrairement aux a priori, les graines de…
Pierre Couillet élève 330 brebis laitières qui sont nourries au soja produit sur l'exploitation.
"Je produis du soja toasté et broyé pour mes brebis laitières"
Pierre Couillet du Gaec Etcheberria dans les Pyrénées-Atlantiques donne du soja produit sur son exploitation…
Bastien Christy modifie son système pour atteindre l'autonomie protéique de ses 300 brebis laitières.
Soja toasté et séchage en grange pour une autonomie complète
Bastien Christy élève 300 Manech tête rousse dans les Pyrénées-Atlantiques. Cette année, il modifie…
Les élevages de brebis laitières ont encore de la marge pour acquérir l'autonomie protéique. De nombreux leviers sont à l'étude.
Le défi de l’autonomie protéique
Si les élevages ovins allaitants français sont autonomes à 83 % pour l’alimentation des troupeaux en…
"Entre la demande qui reste forte et une offre limitée, conjuguées à une volatilité due à l’instabilité géopolitique, et un prix du fret élevé, les cours vont être durablement hauts", explique Mathilde Le Boulch, ingénieure d'études économiques à l'Ifip, l'Itavi et L'idele.
Pourquoi les cours des matières premières pour l’alimentation des ovins sont-ils si élevés et jusque quand vont-ils le rester ?
    Mathilde Le Boulch, ingénieure d’études économiques à l’Ifip, l’Itavi et l’Idele © DR  « Les hausses…
L’usine Sanders de Saint-Gérand, dans le Morbihan, est l’un des six sites de trituration du groupe avec Bretteville (50), Oleosyn Bio à Thouars (79), Chalon-sur-Saône (71), Boulazac (24) et Sojalim à Vic-en-Bigorre (65).
Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En…
Le projet Cap Protéines est conduit par Terres Inovia et l’Institut de l’élevage sur un financement deTerres Univia et du ministère de l’Agriculture à travers le Plan de relance. © Cap Protéines
Cap Protéines veut rendre la souveraineté protéique à la France
Le projet Cap Protéines va multiplier les recherches et les lieux de démonstration pour proposer des…
Le cofinancement de semences de légumineuses fourragères permettra d'enrichir les prairies. des éleveurs de ruminants. © D. Hardy
Le plan protéines n’oublie pas l’herbe
La stratégie nationale protéines végétales prévoit le cofinancement de semences de légumineuses fourragères.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre