Aller au contenu principal

Les prédateurs en question

La Fédération nationale ovine (FNO) a profité du SIA pour lancer une opération de communication sur les prédateurs et en particulier le loup. Elle a placardé des affiches autour des cases des ovins et vendredi 25 février, Frank Dieny, éleveur en Paca, est intervenu sur le ring ovin pour expliquer le malaise actuel face à ce problème que rencontrent les systèmes pastoraux. « Nous avons décidé en décembre dernier une rupture dans la conduite de ce dossier, car ce qui est mis en place ne fonctionne pas. Nous avons besoin de mesures efficaces, d’une véritable gestion des prédateurs, de prélèvements", explique-t-il. Un éleveur de Gap a récemment aperçu une meute de six loups autour de son troupeau qu’il a rapatrié en bas de l’estive. Il a été attaqué le lendemain et a préféré partir le surlendemain. Un autre à Briançon en a vu huit. "Il y a beaucoup de loups sur le terrain, ils se montrent car ils ne sont pas inquiétés, il y a urgence à faire comprendre à ces prédateurs que c'est dangereux de s'approcher d'un troupeau".
La FNO, qui ne souhaite plus siéger au groupe national loup, a décidé de renforcer les actions de communication vers les pouvoirs publics et le grand public. Le salon était l’occasion de commencer avec cette opération « les prédateurs, le point noir de l’élevage ovin ». Elle informe le grand public dans un tract que « une vingtaine d’ours et plus de 200 loups vivent aujourd’hui librement en France », que « plus de 4000 brebis, 200 chèvres et 50 bovins sont ainsi tués chaque année dans des souffrances contraires au bien-être animal, en induisant d’importantes pertes économiques pour les éleveurs ».

COMPÉTITIVITÉ EN MONTAGNE

La profession envisage une opération de plus grande envergure le 21mai prochain à Paris avec présence de moutons pour sensibiliser le grand public et les médias. « La moitié des brebis sont en montagne. Mais nous n’y avons pas les mêmes conditions de reconquête ovine que les autres régions, note Frank Dieny, il y a un décalage de compétitivité.Des surfaces sont de moins en moins pâturées, ou délaissées. Cela ne peut pas durer. »







Retrouvez Pâtre sur Facebook


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
 © Ton van Zantvoort
No way, un film sur la disparition progressive des bergers
No way plonge au cœur du combat obstiné de Stijn, un éleveur néerlandais prêt à tout pour garder son troupeau de 500 moutons…
Une partie du bureau de la FNO était rassemblée devant la Maison nationale des éleveurs (Paris) le lendemain de l’assemblée générale. De gauche à droite : Claude Font, Brigitte Singla, Jean-Roch Lemoine, Michèle Boudoin, Patrick Soury et Jérôme Redoulés.
Le nouveau bureau de la Fédération nationale ovine
La FNO a élu son bureau national le 21 septembre 2020 en plaçant à sa tête un binôme féminin avec Michèle Boudoin, réélue comme…
La Ferme Aozteia a déjà fait parrainer toutes ses brebis.
Adopte une brebis avec le site crowdfarming.com
Le site CrowdFarming.com propose d’adopter une brebis, une chèvre, un pied de vigne, un arbre ou une vache. Ce site d’origine…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre