Aller au contenu principal

Les AOP laitières face à de nombreux défis

Entre hausse des matières premières, sécheresse et inquiétudes sur le pouvoir d’achat, le moral des AOP laitières n’était pas au beau fixe à l’assemblée générale du Cnaol.

La question de la valeur est centrale pour les AOP. Sa répartition et la transparence de la part de tous les acteurs ne sont pas toujours évidentes et ont été longuement discutées lors de l'assemblée générale des appellations dans le Jura.
La question de la valeur est centrale pour les AOP. Sa répartition et la transparence de la part de tous les acteurs ne sont pas toujours évidentes et ont été longuement discutées lors de l'assemblée générale des appellations dans le Jura.
© V. Hervé-Quartier

Les cinquante et une AOP laitières françaises se sont réunies pour leur assemblée générale annuelle à Labergement-Sainte-Marie (Doubs). Accueillies par les AOP Morbier et Mont d’or, elles ont débattu de la valorisation économique des appellations d’origine.

La question de la valeur est centrale pour les AOP. Sa répartition et la transparence de la part de tous les acteurs ne sont pas toujours évidentes. Les éleveurs étant souvent encouragés à détailler leurs coûts de production, ceux des transformateurs et distributeurs, eux, le sont rarement, créant un déséquilibre dans les relations. « Économie et rémunération sont des sujets tabous dans nos métiers. Nous devons permettre à chacun de vivre de son travail. C’est le plus difficile, car cela ne se décrète pas ! » a rappelé Hubert Dubien, le président du Cnaol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

Elisa Morel : « Très attachée au massif vosgien, le cédant m’accompagne dans la reprise de l’exploitation, en me laissant libre sur les choix de conduite à venir. »
"Je suis accompagnée par le cédant dans la reprise de l’exploitation"
Elisa Morel, 23 ans, en stage pré-installation au sein de sa future exploitation, est tombée sous le charme de la race Hampshire…
Les associés du Gaec Gwenn Ha Du, dans l'Ain, ont le souci de valoriser au mieux les surfaces en herbe par un système 100 % basé sur le pâturage.
Un système ovin économique en argent et en temps de travail
Dans l’Ain, Guillaume Diquélou a mis sur pied un élevage ovin basé sur la valorisation de l’herbe et la réduction du temps de…
Garisse Tavernon a repris l'élevage à la suite de son père. Il valorise ses agneaux sous le label rouge Agneau du Bourbonnais.
J’ai fait le CS Ovin pour conforter ma reprise de l’exploitation familiale
Garisse Tavernon a repris l’exploitation de son père lors du départ à la retraite de celui-ci. Le CS ovin lui a permis de…
Les prairies sont bien souvent la première source de nourriture pour les brebis.
Les bons plans pour rénover les prairies pour ses ovins
Pour un éleveur de moutons l’entretien de ses prairies est aussi important que le soin apporté à ses brebis. Patrice Pierre,…
La brouette distributrice est tirée par un moteur de tondeuse à gazon et la roue arrière, mobile et centrale, permet de la diriger facilement.
Une brouette automotrice distributrice
    Jean-Paul Béthencourt, éleveur de 600 brebis allaitantes dans le Pas-de-Calais. © B. Morel « La bergerie n’est pas conçue…
Les premières étapes de l'éducation du chiot sont les ordres de base, le bien et le mal; l'apprentissage de son nom...
Éducation de base du chiot et principes d’apprentissage
L’éducation d’un jeune chiot commence dès son arrivée. Elle consiste en l’apprentissage de son nom, de la notion du bien et du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre