Aller au contenu principal

Le sésame comme substitut au maïs dans l’alimentation des ovins

Le sésame pourrait être une source alimentaire intéressante pour les agneaux. Le sésame est une plante qui résiste bien au stress hydrique.
Le sésame pourrait être une source alimentaire intéressante pour les agneaux. Le sésame est une plante qui résiste bien au stress hydrique.
© Pixabay

Dans le sud de la France, le sésame pourrait bientôt remplacer le maïs. En effet, le sésame tolère davantage la sécheresse, tout en représentant une source conséquente d’énergie et de protéine. Une équipe de chercheurs brésiliens a montré en début d’année 2022 que l’engraissement des agneaux castrés est plus efficace avec de l’ensilage de sésame qu’avec de l’ensilage de maïs.

Efficacité prouvée en région semi-aride

Les carcasses obtenues avec l’alimentation au sésame présentent même une meilleure teneur en acide gras bénéfique à la santé humaine. Les ovins ont autant d’appétence pour l’ensilage de sésame que pour celui de maïs, et l’itinéraire technique n’est pas très différent entre ces deux cultures. Les tourteaux et graines (toastées ou non) de sésame avaient déjà fait leurs preuves dans l’alimentation des ovins, laitiers comme allaitants, en région semi-aride. Cependant, l’ensilage engendre moins de coût de transformation donc reviendrait moins cher… Si toutefois la plante pousse en France comme au Brésil. C’est ce qui a été testé dans la Drôme en 2016. L’essai, mené dans le cadre du projet Casdar Secalibio, conclut qu’il est tout à fait possible de cultiver le sésame dans le sud de la France, à condition de le semer avant le 20 juin et suivant une densité forte. L’itinéraire technique et les variétés à utiliser sont encore à perfectionner, car le sésame nécessite une température élevée pour se développer.

Les plus lus

Vincent Bienfait
« Je gagne 2,6 Smic avec le système ovin pâturant que j’ai développé »
Éleveur multiplicateur de brebis Romane dans le Morbihan, Vincent Bienfait a mis en place un système très pâturant, encore peu…
Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Mouton nez noir du Valais
Moutons blancs, nez noirs - Les chouchous du Valais
Un documentaire Arte présente l’élevage de la race nez noir du Valais.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre