Aller au contenu principal

Le progrès génétique ovin avec Fedatest et l’OS Rom

Sur le site de Paysat-Bas, à Mazeyrat d’Allier, Fedatest et l’organisme de sélection des races ovines des massifs se côtoient et travaillent au progrès génétique ovin.

Fedatest et la transmission des qualités bouchères

En 2021, Fedatest (de feda, brebis en patois de Haute-Loire) fêtait ses 50 ans. L’entreprise d’un demi-siècle réalise trois missions au sein de la filière ovine. Elle a un rôle de représentation des éleveurs allaitants et laitiers dans les instances nationales mais son cœur de métier, c’est la génétique. Fedatest possède une station de testage sur descendance des caractéristiques des races bouchères Île-de-France, Rouge de l’Ouest, Texel et Suffolk. Les béliers ne sont jamais sur site, tout est réalisé en insémination artificielle et seules les paillettes sont transportées. Le testage sur descendance nécessite un nombre important de brebis pour obtenir des résultats sigificatifs. Pour chaque bélier testé, il faut au minimum 50 doses d’IA, pour pouvoir abattre au moins 30 agneaux et tester leurs qualités bouchères. En tout, ce sont 2 500 agneaux de boucherie qui sont vendus par an. Fedatest achète également 1 500 béliers croisés en races bouchères par an, que les coopératives revendent ensuite à leurs adhérents.

OS Rom, la sélection des races du Massif Central

L’Organisme de sélection des races ovines des massifs (OS Rom) rassemble les béliers des six races rustiques du Massif central que la Bizet, la Rava, la Noire du Velay, la Limousine, la Blanche du Massif central (BMC) et la Grivette. Cette dernière est testée en région lyonnaise. Les béliers sont achetés à deux mois et demi aux sélectionneurs qui gèrent les accouplements raisonnés, réfléchis avec les techniciens de l’OS. Les jeunes béliers sont testés pendant trois mois (pesée, examen et échographie dorsale) et sont classés dans différents lots selon leur qualité génétique. Encore un mois après, ils sont vendus lors de la vente collective. « Le prix est fixé par le GIE OS Rom, les ventes sont donc équitables et ne favorisent pas les plus gros revenus », souligne François Tahon, de l’OS Rom. Environ 900 béliers entrent en station de testage chaque année, et 700 passent tous les tests et sont vendus. L’OS Rom possède également sur ce site un centre d’insémination, avec une production avoisinant les 10 000 doses par an, uniquement en BMC et Limousine, pour un haras d’une centaine de béliers, avec une très large majorité de BMC.

Les plus lus

Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Mouton nez noir du Valais
Moutons blancs, nez noirs - Les chouchous du Valais
Un documentaire Arte présente l’élevage de la race nez noir du Valais.
Emilien Chaillou avec ses brebis lacaune.
« En Bretagne, nous désaisonnons nos brebis laitières en bio »
En Ille-et-Vilaine, Émilien Chaillou et Johanna Colleau conduisent leurs brebis laitières en bio et à contre-saison pour répondre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre