Aller au contenu principal

L’agneau français à l’écoute de ses consommateurs

Dans un contexte de diminution de la consommation de viande, l’agneau français ne baisse pas les bras. À l’écoute de ses consommateurs, la filière ovine communique sur les bienfaits de la viande d’agneau français avec de nouvelles références à l’appui.

 © J.-F. Mallet/Interbev
© J.-F. Mallet/Interbev

Les habitudes de consommation changent et la viande d’agneau n’y fait pas exception. Avec 6 % des achats de viande des ménages, la filière ovine est à la recherche de nouveaux consommateurs. « Nous devons tenir compte des attentes sociétales tout en privilégiant les aspects économiques et ceux liés au travail de l’éleveur », souligne Patrick Soury, président du Groupement d’intérêt économique ovin du Centre-Ouest. C’est dans cet objectif qu’un travail (1) d’une envergure inédite à ce jour vient de s’achever. Au total, 582 consommateurs amateurs de viande d’agneau ont été interrogés à Nantes, Aix-en-Provence, Paris et en région parisienne. Six tests de dégustation de différentes catégories d’agneaux ont été organisés et 279 agneaux ont été évalués par des consommateurs. 30 distributeurs et bouchers artisanaux ou de grandes surfaces de différentes régions ont également été enquêtés.

Le goût et la tendreté

« Nous connaissons maintenant l’importance qu’accordent les consommateurs au goût bien particulier de la viande d’agneau, indique Isabelle Legrand de l’Institut de l’élevage en charge du projet. Ils apprécient également les viandes tendres même si une fois dans l’assiette, une certaine dureté est parfois évoquée par les amateurs d’agneaux ».

279 agneaux évalués par les consommateurs

Comme les autres viandes, celle d’agneau dispose d’atouts santé non négligeables et méconnues. L’analyse de 144 noix de côtes filets fournit de nouvelles informations sur les qualités nutritionnelles de l’agneau français. « Ces références faisaient défaut car celles disponibles ne portaient que sur huit agneaux. À l’évidence, elles ne pouvaient pas rendre compte de la diversité des modes de production de l’agneau français. Il était donc délicat de communiquer auprès du grand public sur les bienfaits de la viande d’agneau », témoigne Jérôme Normand spécialiste de la question à l’Institut de l’élevage. Dès cet automne, cela sera possible.

Pour en savoir plus, un film d’animation, des fiches techniques, des vidéos et des podcasts sont disponibles sur ecolagno.idele.fr.

(1) Projet Casdar Ecolagno, pilotée par l’Institut de l’élevage en partenariat avec des GIE, des Organismes de défense et de gestion (ODG) ou assimilés, des centres de recherche et des lycées agricoles.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Si la plupart des randonneurs se montrent respectueux du travail des bergers, certains échanges peuvent être tendus lorsque les brebis se font dispersées ou que les chiens sont aux abois. © B. Morel
" Vis ma vie de berger "
Joseph Boussion, alias Carnet de Berger sur Facebook, s’est donné pour mission de faire connaître la vie en estive aux…
La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
Les équipements de contention sont trop mal adaptés aux contraintes du parage des onglons. © DR
Parage des onglons : peut (beaucoup) mieux faire
Dans le cadre d’Am’TravOvin, des ergonomes ont observé des chantiers de parage des onglons pour proposer des repères permettant d…
 © Ton van Zantvoort
No way, un film sur la disparition progressive des bergers
No way plonge au cœur du combat obstiné de Stijn, un éleveur néerlandais prêt à tout pour garder son troupeau de 500 moutons…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
Une partie du bureau de la FNO était rassemblée devant la Maison nationale des éleveurs (Paris) le lendemain de l’assemblée générale. De gauche à droite : Claude Font, Brigitte Singla, Jean-Roch Lemoine, Michèle Boudoin, Patrick Soury et Jérôme Redoulés.
Le nouveau bureau de la Fédération nationale ovine
La FNO a élu son bureau national le 21 septembre 2020 en plaçant à sa tête un binôme féminin avec Michèle Boudoin, réélue comme…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre