Aller au contenu principal

Évaluer le coût de son salarié avant de recruter

Embaucher un salarié sur son exploitation n’implique pas seulement un changement d’organisation. C’est aussi un équilibre économique à trouver.

« Connaître le coût d’un salarié n’est pas une question anodine. Cependant, un salarié est souvent uniquement perçu comme une charge. Il doit pourtant aussi être analysé au travers de ce qu’il apporte sur l’exploitation (développement d’un atelier, compétences, diminution de la surcharge de travail…) », rappellent les conseillers du réseau Inosys.

Le coût engendré sera nécessairement dépendant du type de contrat de travail (CDD/CDI), du temps de travail (temps plein/partiel), du niveau de qualification, de l’expérience professionnelle, de la classification et du salaire horaire brut.

Un coût véritable du salarié à connaître

Le coût véritable d’un salarié, c’est ce qui reste à charge après déduction des aides qui peuvent être importantes. Deux calculs possibles pour estimer le coût total d’un salarié : salaire brut + charges patronales ou salaire net + charges sociales salariales + charges patronales.

Par exemple, pour un salarié rémunéré 1 648 euros brut par mois (Smic +10 %), il convient d’ajouter 716 euros de charges patronales. Ainsi le salarié représente un coût mensuel avant allègements de 2 364 euros (attention, ces chiffres ne tiennent pas compte des réévaluations récentes du Smic). Il est nécessaire de bien s’informer avant d’embaucher et de s’assurer que l’exploitation a la capacité d’embaucher, en établissant un prévisionnel financier. En complément, tout employeur doit proposer une mutuelle santé à ses salariés dont la cotisation est a minima pour moitié à la charge de l’employeur. Outre des aides, mises en place tant au niveau national qu’au niveau local, permettant de réduire le coût d’une embauche, il existe des dispositifs d’allégement ou d’exonérations de charges. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre centre de gestion.

Les plus lus

Elisa Morel : « Très attachée au massif vosgien, le cédant m’accompagne dans la reprise de l’exploitation, en me laissant libre sur les choix de conduite à venir. »
"Je suis accompagnée par le cédant dans la reprise de l’exploitation ovine"
Elisa Morel, 23 ans, en stage pré-installation au sein de sa future exploitation, est tombée sous le charme de la race Hampshire…
Les associés du Gaec Gwenn Ha Du, dans l'Ain, ont le souci de valoriser au mieux les surfaces en herbe par un système 100 % basé sur le pâturage.
Un système ovin économique en argent et en temps de travail
Dans l’Ain, Guillaume Diquélou a mis sur pied un élevage ovin basé sur la valorisation de l’herbe et la réduction du temps de…
Damien Fraysse, 33 ans, se félicite de l'orientation prise par le Gaec. L'atelier laitier permettra à la sœur de celui-ci de s'installer en 2023.
Des brebis allaitantes aux laitières pour gagner plus
Francis et Damien sont les deux associés du Gaec Fraysse des Camps dans le Lot. Le père et le fils ont fait le pari, il y a deux…
Les 300 brebis de Pierre Orcière disposent d'une ration totalement issue de la production de l'exploitation.
« J’améliore mes conditions de travail, de la vie du sol à l’agneau fini »
Pierre Orcière est éleveur en Ardèche. Après de nombreux changements sur sa ferme, il élève aujourd’hui des agneaux de bergerie,…
La brouette distributrice est tirée par un moteur de tondeuse à gazon et la roue arrière, mobile et centrale, permet de la diriger facilement.
Une brouette automotrice distributrice
Dans le Pas-de-Calais, Jean-Paul Béthencourt a mis au point une brouette à moteur pour distribuer le grains à sa troupe ovine en…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Vers une réduction de statut de protection du loup
  Depuis 1992, les loups sont de retour en France. Les conséquences sur les activités d’élevage et la ruralité sont nombreuses et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre