Aller au contenu principal

L'agneau bio, un marché porteur à structurer

Vignette

L'agneau bio connait une forte croissance mais les ventes tournent pour l'instant essentiellement autour des circuits cours et la filière longue peine à se structurer.

Au sommaire de ce dossier

 © I. Heeren
L’agneau bio : un marché porteur à structurer
L’agneau bio connaît une forte croissance mais la filière peine à s’organiser en filière longue.
(coupe l'agneau à gauche) Pour améliorer le résultat économique, il faut réduire au maximum les charges alimentaires en misant sur l'autonomie alimentaire. © D. Hardy
Des conseils des Pays de la Loire pour le passage en bio
Le projet Securibiov cherche à mieux connaître les difficultés rencontrées lors du passage en bio pour mieux tenter d’y répondre.
Les éleveurs ovins allaitants bio passent plus de temps à surveiller leurs animaux. © B. Morel
Élevage ovin bio versus conventionnel
Le cheptel conventionnel diminue, celui en bio augmente. Le bio est-il pour autant plus rémunérateur que le conventionnel ?
L'observation du troupeau est devenue une part importante du travail de l'éleveur, lui permettant de repérer les animaux malades ou boiteux. © I. Heeren
Avec le bio, plus d’observations et moins de traitements
Dans la Drôme, Sébastien Rigaud est passé au bio.
Publicité