Aller au contenu principal

Des conseils des Pays de la Loire pour le passage en bio

Le projet Securibiov cherche à mieux connaître les difficultés rencontrées lors du passage en bio pour mieux tenter d’y répondre.

La chambre d’agriculture des Pays de la Loire a interrogé 12 éleveurs ovins fraîchement installés ou convertis en bio pour identifier les difficultés qu’ils ont rencontré. Premier constat, même si la rentabilité de l’atelier ovin est différente d’un élevage à l’autre, elle reste toujours faible à modeste. « Dans le circuit bio, la plus-value pour l’éleveur par rapport au circuit conventionnel est très faible, résume un des éleveurs. Pourtant, sauf si l’éleveur est autonome à 100 %, les charges sont supérieures en bio, notamment sur l’achat d’aliments bio. » Le principal problème se situe dans le manque de valorisation suffisante de l’agneau bio en filière longue. Par contre, « la vente directe permet de bien valoriser », témoignait l’un d’eux. Autre difficulté, l’autonomie alimentaire est primordiale pour être viable, ce qui renvoie aux à la problématique de la disponibilité des terres et aux compétences à acquérir en grandes cultures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

"On avait tous un paysan dans la famille"
"On avait tous un paysan dans la famille"
Victorine Alisse a mené une vraie enquête de cœur pour retrouver et photographier une vingtaine d’ancien(ne)s paysan(ne)s. Forte…
Garisse Tavernon a repris l'élevage à la suite de son père. Il valorise ses agneaux sous le label rouge Agneau du Bourbonnais.
J’ai fait le CS Ovin pour conforter ma reprise de l’exploitation familiale
Garisse Tavernon a repris l’exploitation de son père lors du départ à la retraite de celui-ci. Le CS ovin lui a permis de…
Le choix du chien de conduite doit s'effectuer suivant plusieurs critères. Les qualités au travail des deux parents est un incontournable.
Les cinq questions à se poser avant d’acheter un border collie
L’Association française du border collie a été créée en 1979 dans le but d’assurer la promotion et la sélection du border collie…
Les 120 meilleurs Border Collie  d’Europe en compétition en Vendée
Du 25 au 28 août 2022 aura lieu le Championnat d’Europe de chiens de troupeau, où 18 nations présenteront huit de leurs meilleurs…
Sur le site de Laqueuille en Auvergne, les équipes de l'Inrae ont remarqué que les brebis appréciaient les buissons de genêts. Cela a permis d'ouvrir le milieu et facilité le passage des bovins.
Une gestion optimisée de l’herbe avec vaches et moutons
Les brebis trient, les vaches mangent à peu près tout et la valorisation des parcelles n’en est que meilleure. La complémentarité…
Outre les vérifications physiques (mâchoires, testicules pour les mâles), l'acheteur doit vérifier que tous les papiers du chiot sont en règle.
Cinq conseils pour bien choisir son chiot Border Collie
    Antoine Brimboeuf, éleveur ovin et président de AFBC © DR  Une fois défini le type de chien de conduite dont vous avez…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre