Aller au contenu principal

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Des éleveurs ovins bretons au Pays de Galles

Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la mise en marché des agneaux. Compte-rendu de visites.

Au sommaire de ce dossier

Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la mise en marché des agneaux. © C. Bernard
Des éleveurs bretons au Pays de Galles
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la mise en marché des agnea
Le parc matériel est limité à un  tracteur, un quad, un transporteur, un broyeur, une barre de coupe, un épandeur a engrais, une pailleuse et un valet de ferme. © C. Bernard
Au Pays de Galles, des brebis dehors toute l’année
Nés fin mars, les agneaux de Rhydian Glyn profitent de l’herbe pour grandir et se développer.
Innovis sélectionne des béliers en fonction de leurs résultats zootechniques.  © C. Bernard
Des béliers adaptés aux Gallois chez Innovis
Innovis commercialise chaque année 2 000 béliers sélectionnés sur leur facilité de conduite, leur valorisation de l’herbe, leur productivité et leur e
Les rutababas sont pâturées au fil par les brebis gestantes gémellaires jusqu’à l’agnelage. © C. Bernard
Au Pays de Galles, autonomes avec des agneaux légers
La famille Evans partage ses 2 000 brebis entre montagnes et collines. Ces tondeurs ont aussi rapporté des rutabagas de Nouvelle-Zélande.
En choisissant le Brexit, le Royaume-Uni risque l'isolement et la perte des aides européennes à l'agriculture. © C. Bernard
La grande incertitude du Brexit
Devant les incertitudes du Brexit, les éleveurs gallois développent des stratégies souples basées sur le local, le bio ou la qualité.
Les bovins et les ovins se complètent dans la gestion du pâturage et les vaches participent à faire baisser la pression parasitaire sur les moutons. © C. Bernard
Les bons tuyaux des éleveurs gallois
En cinq jours, les éleveurs bretons ont retenu quelques bons conseils de leurs homologues gallois. Reste à s’en inspirer en Bretagne…
Publicité