Aller au contenu principal

Pas de cerises traitées au diméthoate en France

© Maya83 / flickr

Les cerises vendues sur les étalages français doivent être garanties « sans diméthoate ». La mesure de sécurité sanitaire des aliments s‘applique à la production française et aux importations pour lesquelles l’arrêté vient d’être reconduit pour la troisième année.

Le diméthoate est un insecticide efficace contre la mouche de la cerise, un ravageur dont les producteurs se passeraient bien. Mais ce qui est bon pour la santé de la cerise ne l’est pas forcément pour la nôtre. C’est ainsi que le pesticide est interdit d’utilisation en France, pour le bien des consommateurs. En février 2016, l'Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments (Anses) a décidé de retirer l'autorisation de mise sur le marché de ce produit phytosanitaire, estimant qu'il constitue un risque sérieux pour la santé humaine.

Pour que les cerises indésirables soient bannies de l’ensemble des étalages français, la France a également déclenché pour la première fois en avril 2016 une « clause de sauvegarde ». L’arrêté a été reconduit en 2017 et le sera aussi en 2018. La décision est officielle depuis le 10 avril : les ministères de l'Economie et de l'Agriculture reconduisent pour un an l'embargo sur les importations de cerises fraîches en provenance de pays dans lesquels l'utilisation de ce pesticide est autorisée sur les cerisiers.

Pas de diméthoate sur les cerises, ni dans les vergers, ni dans les paniers. La France souhaite même que l’ensemble de l’Union européenne lui emboîte le pas et a de nouveau demandé à Bruxelles, le 19 mars, de prendre des mesures d'urgence pour interdire l'utilisation du diméthoate sur les cerisiers. A suivre.

 

Voir aussi Les parasites ne s'arrêtent pas aux frontières.

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité