Aller au contenu principal

Contenu partenaire
[Vidéo] Nicolas Delobel : « Ma coop m’apporte de la technicité sur l’agriculture de conservation des sols »

A 28 ans Nicolas Delobel est agriculteur dans la Somme. Installé sur l’exploitation familiale, il a choisi de conduire ses cultures en agriculture de conservation des sols. Un système « compliqué » pour lequel il vaut mieux ne pas être seul. Sa coopérative l’accompagne et lui apporte la technicité nécessaire. Aujourd’hui, ce qui caractérise son exploitation, c’est la biodiversité, » se réjouit-il.

Avant de revenir en Picardie, Nicolas Delobel a étudié le droit. Après son master à la Sorbonne, une expérience professionnelle le conduit au ministère de l’Agriculture. Puis en 2017, il s’installe sur l’exploitation familiale à Domart en Ponthieu dans la Somme. A 28 ans, il est un fervent défenseur de la ruralité et a déjà écrit un livre : « Je suis ruralité ».

« J’avais besoin de retrouver ce lien de proximité avec la ruralité et avec l’exploitation familiale ».

Pour cultiver blé, orge, betteraves, maïs, vesce, pois d’hiver et pois de printemps, l’agriculteur picard a choisi l’agriculture de conservation des sols. Il ne touche pas à son sol, pratique le semis direct, cultive des couverts végétaux entre deux cultures.

Voir aussi «  [Vidéo] Benoît Vesval, éleveur laitier : " ma coopérative, un soutien au quotidien " »

Le semis direct permet d’amener de la biodiversité

Un système cultural qui permet de « ramener de la vie dans le sol, des vers de terre, des insectes, » explique-t-il. « On amène de la biodiversité, on maintient les haies, donc des fleurs, et on retrouve aussi beaucoup d’insectes, » se réjouit le jeune céréalier. Mais « c’est assez compliqué, » reconnaît-il. C’est pourquoi, il a tenu à être accompagné, en particulier par sa coopérative. L’expertise de la coop lui permet d’acquérir la technicité nécessaire sur l’agriculture de conservation. « C’est un plus, » estime-t-il.

Voir aussi « [Vidéo] Simon de Boisgelin s'est lancé dans le plantes aromatiques grâce à sa coopérative »

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité