Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

monchamp.fr - Une fenêtre ouverte sur l'agriculture au fond de la classe

D’un côté des élèves de primaire qui ont envie de regarder pousser les graines. De l’autre un agriculteur qui a envie d’expliquer comment elles poussent. Pourquoi ne pas se rejoindre sur une plateforme ? C’est l’idée du site monchamp.fr

Baudouin est enseignant en primaire, dans une classe de CE2-CM1-CM2, à Saint-Augustin des bois dans le Maine-et-Loire. Des âges différents, des niveaux différents. Pas facile de fédérer tout ce petit monde autour d’apprentissages communs. Pour y parvenir, l’instituteur a eu une idée : connecter ses élèves à une vraie ferme. Cela se passe sur la plateforme digitale monchamp.fr

Noêl, agriculteur à Ploërmel dans le Morbihan, est l’heureux élu, choisi pour ses cultures de céréales mais aussi pour ses vaches laitières. Des animaux pour « bien motiver », explique le maître d’école.

Comment ça marche ? Grâce à sa tablette, Noël poste des photos et des vidéos d’un champ suivi tout au long de l’année.  Les élèves découvrent ainsi la culture des céréales, l’évolution des plantes et le travail du producteur. C’est aussi l’occasion d’échanges sur le métier d’agriculteur et son travail au quotidien.

« J’aime bien voir l’évolution des graines au fur et à mesure. » Benoît, Ines, Maria et les autres se sont vite familiarisés avec ces échanges. « Tu peux connaître plus de choses sur l’agriculture et c’est magique ». Ce qui est encore plus magique, c’est que, sans s’en rendre compte, au travers de cette expérience, les enfants pratiquent l’écriture et le français, abordent des notions de géographie, d’histoire et même d’éducation civique.

De la pédagogie plaisir qui donne souvent lieu à la fin de l’année à une visite, pas virtuelle, de la ferme et à une rencontre « en vrai » avec le fermier.

Lancée en 2017, la plateforme a rassemblé 65 classes réparties dans toute la France pour sa première année.  L’aventure démarre de nouveau cette année. C’est reparti pour environ neuf mois de dur labeur au rythme des aléas climatiques d’un côté. De fiches pédagogiques, de publications et de questions multiples et diverses de l’autre. L’important est que le courant passe dans la tablette pour rapprocher les deux mondes.

 

Voir aussi articles " Expliquer nous-mêmes ce que l'on fait " et  "Dame nature aimerait faire sa rentrée des classes".

Les plus lus

[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Apiculture – Un printemps 2020 favorable à l’activité des abeilles et à la production de miel
Le mois d’avril est prometteur pour la récolte de miel 2020. Les abeilles auraient-elle profité du confinement ? Si les insectes…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité