Aller au contenu principal

monchamp.fr - Une fenêtre ouverte sur l'agriculture au fond de la classe

D’un côté des élèves de primaire qui ont envie de regarder pousser les graines. De l’autre un agriculteur qui a envie d’expliquer comment elles poussent. Pourquoi ne pas se rejoindre sur une plateforme ? C’est l’idée du site monchamp.fr

Baudouin est enseignant en primaire, dans une classe de CE2-CM1-CM2, à Saint-Augustin des bois dans le Maine-et-Loire. Des âges différents, des niveaux différents. Pas facile de fédérer tout ce petit monde autour d’apprentissages communs. Pour y parvenir, l’instituteur a eu une idée : connecter ses élèves à une vraie ferme. Cela se passe sur la plateforme digitale monchamp.fr

Noêl, agriculteur à Ploërmel dans le Morbihan, est l’heureux élu, choisi pour ses cultures de céréales mais aussi pour ses vaches laitières. Des animaux pour « bien motiver », explique le maître d’école.

Comment ça marche ? Grâce à sa tablette, Noël poste des photos et des vidéos d’un champ suivi tout au long de l’année.  Les élèves découvrent ainsi la culture des céréales, l’évolution des plantes et le travail du producteur. C’est aussi l’occasion d’échanges sur le métier d’agriculteur et son travail au quotidien.

« J’aime bien voir l’évolution des graines au fur et à mesure. » Benoît, Ines, Maria et les autres se sont vite familiarisés avec ces échanges. « Tu peux connaître plus de choses sur l’agriculture et c’est magique ». Ce qui est encore plus magique, c’est que, sans s’en rendre compte, au travers de cette expérience, les enfants pratiquent l’écriture et le français, abordent des notions de géographie, d’histoire et même d’éducation civique.

De la pédagogie plaisir qui donne souvent lieu à la fin de l’année à une visite, pas virtuelle, de la ferme et à une rencontre « en vrai » avec le fermier.

Lancée en 2017, la plateforme a rassemblé 65 classes réparties dans toute la France pour sa première année.  L’aventure démarre de nouveau cette année. C’est reparti pour environ neuf mois de dur labeur au rythme des aléas climatiques d’un côté. De fiches pédagogiques, de publications et de questions multiples et diverses de l’autre. L’important est que le courant passe dans la tablette pour rapprocher les deux mondes.

 

Voir aussi articles " Expliquer nous-mêmes ce que l'on fait " et  "Dame nature aimerait faire sa rentrée des classes".

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité