Aller au contenu principal

Agriculteurs, gagnez de l'argent en louant vos bâtiments inutilisés

Gagner de l’argent en louant ses bâtiments inutilisés. C’est ce que propose MonHangar, une toute jeune start-up lancée par Joris Baco. Les agriculteurs peuvent s’inscrire gratuitement sur la plateforme de mise en relation pour proposer leurs bâtiments. Une centaine d’agriculteurs ont adhéré à ce jour.

Grange
© E. Durand archives Réussir

Mis à jour 31 août 2021.

Comment occuper les entrepôts et espaces de stockage inutilisés une partie de l’année ou même parfois toute l’année ? Mon Hangar propose aux exploitants agricoles de louer ces bâtiments avec, à la clé, un revenu complémentaire.

La plateforme web met en relation agriculteurs et particuliers ou professionnels qui souhaitent stocker leur voiture(s), caravane(s), camping-car(s), bateau(x) ou moto(s) sur une durée de 1 mois à 1 an. Le site est ouvert en avant-première aux agriculteurs qui peuvent s’inscrire gratuitement pour proposer leurs espaces de stockage. Ils sont près d’une centaine à avoir adhéré à ce jour. Ce service est aussi un moyen de toucher une nouvelle clientèle pour les agriculteurs qui vendent en direct.

« Cela me prend entre 2 h et 4 h de travail par mois pour un revenu intéressant, » témoigne Valentine, agricultrice dans la Drôme.

Economie sociale et solidaire

La start-up basée au Lab’O à Orléans met en avant une démarche « issue de l’économie sociale et solidaire ».

Les services proposés répondent à 3 critères :

. Renforcement du lien social, en créant un nouveau lien social entre le rural et l’urbain.

. Contribution à l’économie circulaire, en redonnant vie à des bâtiments existants.

. Réduction de l’empreinte écologique, avec une approche innovante de l’occupation de l’espace, privilégiant l’existant et le réemploi, mais aussi avec une réduction du transport grâce au stockage près du lieu de vacances des équipements qui ne servent pas ailleurs.

La société Mon Hangar a été créée début 2021 par Joris Baco. Son démarrage a été possible grâce à l’aide de la PBI (Banque publique d'investissement Bpifrance) et d’investisseurs privés qui ont permis de recueillir plus de 400 000 euros. Elle est accompagnée par l’accélérateur de startup Redstart.

Lire aussi dans Terres et Territoires « " Mon hangar "devient ton hangar ».

Les plus lus

Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme, président du groupe Gauche démocrate et républicaine (Nupes)
Réforme des retraites : quels défauts et lacunes pour les agriculteurs, selon André Chassaigne ?
Les pensions des agriculteurs qui ont été maires, des agricultrices, des conjoints-collaborateurs...la réforme de la retraite ne…
Publicité