Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Moins 600 km carré de terre en 2016

© Marie-Annick Carré

600 km2, soit 60 000 ha, c’est la surface de terres agricoles qui ont disparu en 2016, du fait de l’urbanisation, selon la fédération nationale des Safer, qui gère les espaces agricoles. Cela représente l’équivalent de 7000 terrains de foot bétonnés par an. Après quelques années de ralentissement, en raison de la crise économique, le grignotage des terres agricoles repart à la hausse. Cette artificialisation est due à trois causes : la création d’équipements publics et de routes ou chemins de fer, la création d’équipements privés pour construire des industries, des commerces ou de l’artisanat, et enfin la construction de maisons ou immeubles. Pour la FNSafer, la France consomme sa terre agricole de manière irraisonnée. « On doit reconstruire la ville dans la ville », martèle son président, Emmanuel Hyest.

www.agrapresse.fr

AGRA l’agence d’information des politiques et de l’économie agricoles et agroalimentaires, basée à Paris et Bruxelles.

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Publicité