Aller au contenu principal

Méthanisation : un potentiel de développement important en Auvergne ?

Quel avenir pour la méthanisation en Auvergne, en pleine crise énergétique ? Le sujet partage dans les allées du Sommet de l’élevage.

« En 2022 on est à 131 unités de méthanisation en cogénération et en injection. Nous ne sommes pas la première région de France, de loin derrière la Bretagne et les Hauts-de-France, mais on a un potentiel de gisement assez important, donc ça va continuer à se développer sur notre territoire », estime Garance Ronot, ingénieure projets méthanisation chez Bio Valo un bureau d’études auvergnat.
 

L’équivalent d’une tranche de centrale nucléaire

Selon elle, la méthanisation injecte 2,5 terawatts heure, dans la région, « soit l’équivalent d’une tranche de centrale nucléaire ».

Certes, l’injection a connu un ralentissement depuis 2020 à cause du tarif d’achat, « ce qui a ralenti les projets » souligne l’ingénieure mais la guerre en Ukraine relance l’intérêt pour l’indépendance énergétique.
 

Des textes incitatifs

La méthanisation pourrait être encouragée par le plan européen Repower UE qui essaie de soutenir les solutions pour sortir de la dépendance au gaz russe mais aussi en France par deux textes récemment pris permettant notamment de réviser le tarif d’achat en fonction de l’inflation.
 

Le sujet divise les agriculteurs

Dans les allées du salon, des agriculteurs interrogés par Réussir se montrent eux plus partagés sur le développement de la méthanisation, plusieurs pointant le risque de concurrence avec l’élevage.

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Laurie Poussier, future agricultrice : « je veux juste parler de mes petits bonheurs parce que je suis heureuse au quotidien »
Laurie Poussier sera officiellement éleveuse en 2023, avec comme projet la création d’une savonnerie artisanale à la ferme. La…
Publicité