Aller au contenu principal

Marie-France s’est lancée dans la production de « plantes à parfum aromatiques et médicinales »

Dans la Haute-Loire paysanne, récit du « projet de vie » de Marie-France Dabert, en Haute-Loire. Une installation en production de plantes aromatiques et médicinales. L’agricultrice est spécialisée en herboristerie, sans diplôme d’herboriste, puisque ce domaine est réservé aux pharmaciens.

Marie-France Dabert cultive des "plantes à parfum aromatiques et médicinales" en Haute-Loire.
© "La Ferme de la Reine des Prés" / capture image Facebook

Elle est à la fois paysanne et herboriste. Mais le statut de paysan-herboriste, défendu par le syndicat des Simples, n’étant pas reconnu, elle est tout simplement agricultrice, sur la « Ferme de la Reine des Prés », à Boussoulet en Haute-Loire. Marie-France Dabert s’est installée en 2020, après une formation de 8 mois sur les « plantes à parfum aromatiques et médicinales ». C’est le parcours atypique de cette Auvergnate que retrace la Haute-Loire paysanne. « Le projet d’une vie », précise le journal, qui a été précédé par d’autres étapes professionnelles avant le « retour à la terre ».

2020, année de rodage

De la cueillette, d’avril à octobre, au conditionnement, en passant par la transformation, l’emploi du temps est chargé et la productrice souffrant d’un handicap doit adapter ses journées de travail, précise la revue de la Haute-Loire. Sans oublier la vente et toute la partie administrative et réglementaire. Elle projette d’aménager une salle de transformation et un espace de vente sur place et pense organiser des ateliers de formation. Pour mener son projet à bien et en vivre, elle se donne cinq ans. La première année, 2020, est une « année de rodage ». Mais la dynamique militante, engagée notamment en tant que présidente dans le Mouvement pour la ruralité de Haute-Loire, « commence à se faire connaître », rapporte le journal.

Lire l’intégralité de l’article « La Ferme de la Reine des Prés, pour Marie-France, le projet d’une vie »

Lire aussi dans Terra « Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies »

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité