Aller au contenu principal

Marc Fesneau promet de nouvelles mesures au monde agricole sous 48 heures

A quelques heures du début du blocage de Paris annoncé par les réseaux du Grand bassin parisien de la FNSEA et des Jeunes agriculteurs, le ministre de l’Agriculture promet sur France 2 une nouvelle série de mesures.

Marc Fesneau ce lundi 29 janvier dans les 4 vérités sur France 2.
Marc Fesneau ce lundi 29 janvier dans les 4 vérités sur France 2.
© Capture d'écran France Télévisions

« Dans les 48 heures on aura un certain nombre de choses qu’on pourra poser sur la table, qui permettront, je crois, de compléter et de montrer la globalité des mesures qu’on entend proposer au monde agricole » a annoncé Marc Fesneau, ce matin sur France 2, à quelques heures du début de ce que la FNSEA et les Jeunes agriculteurs du Grand bassin parisien appellent « le siège de Paris ». Et ce alors que des blindés sont positionnés autour de Rungis et des aéroports pour empêcher aux tracteurs d’entrer dans ces lieux stratégiques.

Lire aussi : Prix du GNR, simplifications et aides d’urgence : toutes les annonces de Gabriel Attal aux agriculteurs

De nouvelles mesures de simplification devraient être annoncées et le ministre de l’Agriculture a tenté de montrer la volonté de la France d’avancer au niveau européen sur le sujet agricole.

Comme il l’avait annoncé hier sur BFMTV, les services des douanes devraient aussi accentuer les contrôles sur les importations agricoles et agroalimentaires afin de vérifier la provenance et l’étiquetage.

Lire aussi : Les agriculteurs en colère veulent bloquer Paris : les dates clés d’« une semaine de tous les dangers »

Une dérogation pour la jachère à 4% cette semaine ?

Sur le plan européen, selon Marc Fesneau, Emmanuel Macron a demandé à mettre l’agriculture à l’ordre du jour du conseil extraordinaire européen du jeudi 1er février. Le ministre de l’Agriculture doit aussi se rendre dans la semaine à Bruxelles pour avancer sur le sujet viticole et celui de la jachère.

Une coalition de 22 pays européens autour de la France demande à Bruxelles de lever l’obligation de jachère de 4% pour 2023, rappelle le ministre de l’Agriculture.

« Je souhaite que dans la semaine, pour la campagne qui va s'ouvrir évidemment, de cultures, enfin elle est déjà ouverte à vrai dire, la décision puisse être prise », déclare Marc Fesneau sur France 2, assurant que « le président de la République appuiera de toutes ses forces sur ce sujet ».

Lire aussi : Jachère 2024 et PAC : questions/réponses pour ne pas se faire avoir

Demande de limite aux importations ukrainiennes

Autre sujet que le ministre de l’Agriculture compte mettre sur la table lors de ses discussions à Bruxelles : la question ukrainienne et la demande d’une limite aux importations agricoles provenant d’Ukraine, qui déstabilisent les marchés des céréales, des œufs, de la volaille, ou encore du sucre.

Lire aussi : Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

Lire aussi : Colère des agriculteurs : 100 mesures demandées par FNSEA et les Jeunes agriculteurs pour lever les barrages

Les plus lus

Paysage agricole
Quel prix des terres agricoles en 2023 ?

Après deux années de progression, le marché foncier agricole s’est stabilisé en 2023 avec des surfaces en baisse mais une…

Homme votant pour les élections européennes
Elections européennes : pour qui les agriculteurs vont-ils voter ?

Une enquête réalisée par le Cevipof et l’Agro Toulouse avec le groupe Réussir éclaire sur les intentions de vote des…

Parlement européen
Résultats aux élections européennes : quelles conséquences pour l’agriculture ?

Les résultats des élections européennes en France et dans les autres pays européens sont tombés. Quel impact pour les…

  Arnaud Gaillot, président des Jeunes agriculteurs, devant son troupeau de montbéliardes.
Confidences d’Arnaud Gaillot au terme d’un mandat intense à la tête des Jeunes agriculteurs

Arnaud Gaillot, président des Jeunes agriculteurs, a accepté de nous recevoir plus de deux heures sur son exploitation…

Terres agricoles et bâtiments d’élevage en Bretagne
Comment évolue le prix des terres agricoles en Bretagne ?

Le prix moyen des terres agricoles en Bretagne reste assez stable en 2023. Une stabilité à laquelle participe la Safer…

projet 270 000 désert algérie
270 000 vaches en plein désert : le projet fou qatari pour produire du lait en Algérie

L’Algérie vient de signer avec le Qatar un accord pour l’implantation d’une ferme gigantesque qui accueillera 270 000…

Publicité