Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Mangeons-nous trop de viande ?

Alors que les messages de précaution ou d'alerte autour de la consommation de viande se multiplient, "60 millions de consommateurs" met en garde contre les dogmes et nous invite plutôt à respecter un certain équilibre alimentaire.

L'impact de la consommation de viande sur la santé fait l'objet de nombreuses études contradictoires. Vache folle, viande rouge accusée d'être cancérogène, conditions d'élevage mises en cause commencent à produire des effets sur la consommation, certains consommateurs réduisant ou bannissant les produits carnés.

Les végétariens représentent aujourd'hui 3% de la population

A ce jour, les végétariens représentent 3% de la population mais les "flexitariens" (personnes réduisant leur consommation de viande) sont de plus en plus nombreux. Le magazine "60 millions de consommateurs" se garde bien de trancher mais conseille plutôt d'adopter une attitude moins dogmatique. De son côté, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) a recommandé de limiter la consommation de viande rouge à 500 grammes par semaine, soit 70 grammes par jour. Des recommandations en nette baisse (entre 100 et 150 grammes. en 2012)

Les gros consommateurs encourent des risques

Avec 52,5 grammes de viande rouge par jour, la consommation moyenne des Français est en dessous de ce seuil mais cela masque d'importantes disparités : "si 37% mangent moins de 245 grammes par semaine, 28% dépassent les 500 grammes". Or, "les gros consommateurs de viande rouge et de charcuterie présentent des risques anormalement élevés de développer des maladies cardio-vasculaires, des troubles métaboliques comme le diabète de type 2, de même que certains cancers".

Lire l'article sur Science et Avenir

Les plus lus

[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Apiculture – Un printemps 2020 favorable à l’activité des abeilles et à la production de miel
Le mois d’avril est prometteur pour la récolte de miel 2020. Les abeilles auraient-elle profité du confinement ? Si les insectes…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité